Afrique: Trophées athlètes de l'année 2020 - Le continent bien représenté dans la course

16 Novembre 2020

Trois athlètes hommes et cinq athlètes dames défendront les couleurs de l'Afrique dans la course aux trophées d'«Athlètes de l'année» qui seront décernés le 5 décembre prochain. Mais la tâche ne sera pas facile.

Malgré une saison internationale considérablement chahutée par la pandémie de Covid-19, World Athletics n'a pas voulu déroger à la règle.

La fédération internationale d'athlétisme a, en effet, décidé de tenir ses World Athletics Awards, cette année, le 5 décembre prochain lors d'une cérémonie virtuelle.

Elle a ainsi publié la liste des concurrents aux trophées d'athlète masculin et d'athlète féminin de l'année, en ce début de semaine. Et l'Afrique est bien représentée sur les deux tableaux.

Chez les garçons, ils sont 3 sur les 10 en course pour le trophée. L'Ouganda y a placé ses deux figures de proue : Joshua Cheptegei qui a battu cette année deux records du monde : le 5 000 m en 12mn 35sec 36 et le 10 000 m en 22mn 11sec 00 et Jacob Kiplimo, champion du monde en titre du semi-marathon avec un chrono de 58mn 49 et auteur du meilleur chrono depuis 2007 sur 3 000 m (7mn 26sec 64).

Pour compléter le trio, il y a le Kényan Timothy, invaincu cette année sur 1 500 m avec un meilleur temps de 3mn 28sec.

Ce n'est pas pour autant que la partie sera facile pour ces trois grands athlètes. Car la concurrence sera très rude avec notamment l'Américain Noah Lyles qui a survolé les 5 finales de 200 m sur lesquelles il s'est aligné et le Suédois Mundo Duplantis, recordman du monde du saut à la perche (6,15 m en plein air) et qui s'est imposé dans les 16 concours qu'il a disputés.

La compétition sera plus ouverte chez les féminines où les 5 concurrentes africaines ont toutes des atouts à faire valoir.

L'Éthiopie y a placé deux de ses joyaux du moment : Letesenbet Gidey, recordwoman du monde du 5 000 m en 14:06.62 et deuxième sur la distance au meeting Diamond League de Monaco, et Ababel Yeshaneh qui a battu cette année le record du monde du semi-marathon en 1h 04mn 31.

Le Kenya, lui, sera représenté par 3 athlètes d'exception : Peres Jepchirchir, vainqueur du Mondial de semi-marathon de cette année et qui a battu deux fois le record du monde du semi-marathon exclusivement couru par des dames (1:05:34 puis 1:05:16), Faith Kipyego, invaincue sur les 5 courses qu'elle a disputées et n°1 mondiale sur 800 m (1 :57.68) et sur 1 000 m (2 :29.15), et Hellen Obiri, intouchable lors des 3 épreuves qu'elle a disputées sur 3 000 et 5 000m et qui, en 8:22.54, a signé le meilleur chrono de l'année sur la première distance.

Pour elles, non plus, la route vers le sacre ne sera pas sans embuches. Pour leur contester le leadership, il y aura du beau monde dont la Jamaïcaine Elaine Thomson-Herah, invaincue en 7 courses sur 100 m, et la Vénézuélienne Yulimar Rojas, recordwoman junior du monde du triple saut avec 15,43 m.

Le 15 novembre prochain, World Athletics réduira de moitié la liste des concurrents sur chaque tableau et publiera la liste des 5 derniers finalistes. Le vote qui a débuté cette semaine se fera en trois étapes.

Avec le Conseil de World Athletics et la World Athletics Family qui se prononceront par courrier électronique ; tout comme les fans qui pourront voter en ligne sur les différents réseaux sociaux de World Athletics.

Et les noms des vainqueurs seront connus le samedi 5 décembre prochain lors de la cérémonie virtuelle des World Athletics Awards 2020.

Auparavant, le 15 novembre courant, la liste des 5 finalistes sera communiquée. Mais, la première étape des votes se fera par courrier électronique et concernera le Conseil de World Athletics et la World Athletics Family.

Les fans d'athlétisme peuvent aussi voter en ligne à travers les réseaux sociaux de World Athletics.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.