Maroc: La fin de la guerre est tributaire de la cessation de l'occupation marocaine du Sahara occidental

Frontière El Guerguarat - Les camionneurs, qui ont été bloqués pendant trois semaines des deux côtés du no man’s land qui sépare les frontières marocaines et mauritaniennes, n’ont pas caché leur bonheur en reprenant leurs activités

Chahid El Hafedh — Le ministre sahraoui des Affaires étrangères, Mohamed Salem Ould Salek a affirmé que le Maroc a provoqué le déclenchement de la guerre suite à son agression militaire qui a ciblé la région d'EL Guerguerat, soulignant que "sa fin est tributaire de la cessation de l'occupation marocaine illégale de certaines parties du territoire de la République arabe sahraouie démocratique (RASD)".

"La fin de la guerre est désormais tributaire de la cessation de l'occupation marocaine illégale de la partie occupée des territoires de la République sahraouie", a souligné le ministre sahraoui des Affaires étrangères, membre du Secrétariat national du Front Polisario.

Il a tenu à saluer les réactions internationales qui ont exprimé leur inquiétude face à la gravité de la situation dans la région.

Il a réaffirmé que cette brèche n'existait pas avant l'accord de cessez-le-feu et qu'il ne s'agit pas d'une voie internationale ou régionale mais plutôt d'une voie pour piller les ressources naturelles du peuple sahraoui et noyer l'Afrique dans la drogue.

Les forces d'occupation marocaines avaient mené, vendredi à l'aube, une agression militaire dans la zone tampon d'El Guerguerat, en procédant à l'ouverture de trois nouvelles brèches illégales en violation de l'accord de cessez-le-feu.

A La Une: Maroc

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.