Cote d'Ivoire: Yéo Kolotioloma - «La politique ne peut s'accommoder de mensonges et de mauvaise foi»

La coordination régionale Rhdp d'Abobo 5 a célébré, le dimanche 15 novembre 2020 à l'espace Henriette Konan Bédié d'Abobo-Avocatier, la victoire du "1 coup KO" du président-candidat Alassane Ouattara à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020.

À l'occasion de cette célébration, le délégué départemental d'Abobo 5 et parrain de la cérémonie, Yéo Kolotioloma, par ailleurs, vice-gouverneur du district autonome d'Abidjan, a traduit sa reconnaissance au Premier ministre, Hamed Bakayoko, coordinateur régional Rhdp d'Abobo-Anyama et maire d'Abobo, pour ses nombreuses actions de développement particulièrement dans la commune d'Abobo.

« Je voudrais lui rendre hommage pour l'excellent travail qu'il abat aux côtés de son excellence Monsieur le Président de la République pour que les populations ivoiriennes connaissent le développement dans la paix de et la stabilité. Jadis, Abobo inspirait le mépris quand il n'inspirait pas le dédain.

Comme on observait de l'extérieur avec condescendance. Mais les lignes ont commencé à bouger, elles continuent de bouger avec son excellence Monsieur le Premier ministre. Aujourd'hui, Abobo est fréquentable.

Et les populations d'Abobo sont fières de dire qu'elles sont d'Abobo». Il a également remercié ses collaborateurs pour leur contribution à la victoire du candidat Alassane Ouattara.

Poursuivant, le délégué départemental, Yéo Kolotioloma, a souligné : « Je voudrais me réjouir d'être à la tête d'une équipe dynamique, déterminée et engagée. Aujourd'hui, nous sommes venus célébrer la victoire du président .

Sous le leadership de son excellence Monsieur le Président de la République, il y a eu élection. Ils ont tenté d'empêcher les gens à aller voter, mais nous avons voté. Ils ont prédit le déluge mais déluge, il n'y en a pas eu. Nous avons gagné.

Dans une surenchère de désespoir, ils ont tenté un coup d'État qui a lamentablement échoué. Vous savez pourquoi, ils ont échoué ? Parce qu'ils ne savent pas qu'aujourd'hui, la politique, la vraie, ne peut s'accommoder de mensonges et de mauvaise foi».

À son tour, Abou Diarra, directeur de campagne chargé de la société civile à Abobo et chef de cabinet du maire Hamed Bakayoko a dit : « Nous sommes heureux, deux fois plus heureux parce qu' Abobo a démontré que c'est une commune de paix.

En ce jour de paix, nous célébrons la victoire du président avec tous les autres partis politiques. En son temps, nous avions échangé avec la jeunesse des autres partis politiques. Nous avons démontré aussi qu'Abobo ne s'inscrivait pas dans cette belligérance de désobéissance civile».

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.