Guinée: Labé - Des citoyens jugent les deux ans de gestion de la commune

16 Novembre 2020

Arrivée il y a deux ans en remplacement des délégations spéciales, l'équipe de Mamadou Aliou Laly Diallo était attendue au tournant par plus d'un observateur sur des questions épineuses comme: L'assainissement ou encore la libération des emprises occupées de la route.

A l'heure du bilan des deux ans nettement révolus, les citoyens donnent leur verdict.

Tous pris sous anonymat, quelques citoyens ont livré leur point de vue.

Rencontré à Mairie, en plein coeur du marché, un interlocuteur est plutôt séduit par la commune et ses actes.

<<L'équipe fait de son mieux et travaille selon ses moyens,si nous prenons en exemple le marché aux légumes, exceptés les temps de crise, la circulation est fluide et je vois chaque jour le camion_ éboueur venir récupérer les ordures produites... >>

Un autre citoyen peu ou pas convaincu par les actions de la commune ne mâche pas ses mots :

<< Le conseil déboule sur un point inattendu et décevant, en promettant il faut promettre ce que l'on peut faire et éviter de traiter les gens sur du deux poids mesure, aussi, il faut que les conseillers soient plus humbles, moins arrogants et plus humains... >>

Certains échecs de l'équipe sont dus à un manque de coopération des citoyens qui ne respectent pas les consignes notamment sur les lieux de stationnement pour libérer la chaussée ou sur les endroits de dépôts des déchets produits dans les commerces et ménages voisins du quai de collecte.

Pour sa décharge, le maire de la commune a rappelé que les deux derniers mois qu'aucun recouvrement n'a été possible ni des transports et mécanique générale, ni des taxis motos, aucune subvention n'est accordée et les impôts sont faiblement payés.

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.