Afrique: CAN 2022 - La CAF promet d'enquêter sur les incidents de l'aéroport de Banjul

Dakar — La Confédération africaine de football (CAF) a promis de faire la lumière sur les incidents survenus à l'aéroport de Banjul, lesquels ont obligé l'équipe nationale du Gabon à y passer plusieurs heures sans assistance à la veille de son match éliminatoire de Coupe d'Afrique des nations (CAN) contre la Gambie.

"Le Secrétaire général de la CAF a clairement déploré cette situation malheureuse avant d'informer les deux parties de sa décision de saisir les instances disciplinaires en vue d'examiner les causes de cet incident, d'en établir les responsabilités et d'appliquer les sanctions conséquentes", indique un communiqué de l'instance dirigeante du football africain.

La CAF avait convoqué "une réunion d'urgence ce lundi après-midi en visioconférence avec les représentants des fédérations gabonaise et gambienne pour statuer sur l'incident survenu à l'aéroport de Banjul en Gambie".

Par ailleurs, le SG s'est félicité de l'état d'esprit des deux parties qui ont eu à cette occasion des échanges "empreints de courtoisie et de respect", ajoute le même communiqué.

Les deux équipes du Gabon et de la Gambie partagent le même groupe de qualification.

A l'occasion de la 4-ème journée, les Scorpions sont venus à bout des Panthères, 2-1, score sur lequel s'était inclinée la Gambie lors de la 3-ème journée à Franceville.

En attendant, le match devant opposer ce mardi l'Angola à la RD Congo à Luanda, le classement du groupe se présente comme suit : Gambie (7 pts, +2) et Gabon (7 pts, +1) 3. RD Congo (3 pts, 0) 4. Angola (1 pt, -3).

A La Une: Gambie

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.