Afrique: CAN 2022 - Le Sénégal va jouer l'arbitre entre la Guinée Bissau et le Congo

Dakar — L'équipe du Sénégal, première nation qualifiée à la phase finale de la CAN 2022, va jouer un rôle d'arbitre dans sa poule de qualification entre le Congo (7 points) et la Guinée Bissau (3 points), deux pays encore en course pour la qualification.

Avec le nul 0-0 concédé mardi contre l'Eswatini, le Congo a donné un brin d'espoir à l'équipe bissau-guinéenne qui, mathématiquement, est encore en course pour Cameroun 2022.

Les Djurtus doivent toutefois remporter leurs deux premiers prochains matchs et compter sur une victoire des Lions à Brazzaville pour dépasser les Congolais.

Les deux prochaines journées ont été programmées en mars prochain (22-30 mars), avec d'abord pour la 5-ème journée Congo-Sénégal et Eswatini-Guinée-Bissau et pour la 6-ème journée, Guinée-Bissau-Congo et Sénégal-Eswatini.

La Guinée Bissau avait pris part aux deux précédentes éditions de la CAN (2017 et 2019) ratées par le Congo.

En attendant ces matchs, l'Algérie, championne d'Afrique en titre, a rejoint le Cameroun et le Sénégal parmi les pays qualifiés en phase finale de CAN.

Les Fennecs ont fait match nul 2-2 à Harare contre les Warriors et décroché du coup le point qui leur permet de composter leur billet.

Avec 10 points et à deux journées de la fin des éliminatoires, l'équipe algérienne qui domine sa poule avec 10 points (+8), est assurée de prendre une des deux places qualificatives du groupe, dont font partie le Zimbabwe (5 pts, -1), le Botswana (4 pts, -1) et la Zambie (3 pts, -6).

La prochaine phase finale de la CAN se jouera à 24 en janvier 2022.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.