Afrique: Inter-régions - Huit doléances déposées au Pôle anti-corruption

Après la mise en place du Pôle anti-corruption (PAC) à Mahajanga le 23 octobre, suivie d'une formation des magistrats membres pendant deux semaines, du 26 octobre au 6 novembre, le premier bilan est rendu. Selon le procureur du PAC 1er degré (Procureur de la République) Herisoa Béberto Rakotomavo, huit doléances ont été déposées jusqu'au 12 novembre. Les investigations ont déjà débuté.

Désormais, les dossiers liés à la corruption sont traités par le PAC de Mahajanga. C'est la juridiction spécialisée dans la lutte contre la corruption. La compétence territoriale est du même ressort que celle de la Cour d'appel de Mahajanga. Elle s'étend donc dans les régions Sofia, Melaky, Betsiboka et Boeny.

« Les PAC ont la compétence de poursuivre, instruire et juger les infractions prévues et réprimées par la loi n°2014- 005 du 17 juillet 2014, contre le terrorisme et la criminalité organisée, la loi n°2014-006 du 17 juillet 2014 sur la lutte contre la cybercriminalité », explique la Procureure générale du PAC 2nd degré, Mme Ranorine.

Le contrôle des stupéfiants, des substances psychotropes et précurseurs à Madagascar, les infractions prévues et réprimées par le Code des Douanes, les infractions prévues et réprimées par la loi sur le Commerce international des espèces de faune et de flore sauvages, les infractions concernant la vente d'organes et le trafic de personnes sont, entre autres, intégrés d ans l a compétence, l a poursuite et le jugement du PAC.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.