Maroc: Maxi Benalal - C'est le Polisario qui a rompu le cessez-le-feu en introduisant ses milices à El Guerguarat

Selon le député du parti espagnol Ciudadanos, le Maroc n'a fait que débloquer le passage pour garantir la libre circulation En introduisant depuis plusieurs semaines ses milices dans la zone d'El Guerguarat, le Polisario "a rompu le cessez-le-feu" dans la région, a souligné le député du parti politique espagnol Ciudadanos, Maxi Benalal. "Le Polisario a rompu le cessez-le-feu le 21 octobre lorsqu'un groupe d'individus a bloqué le poste frontalier d'El Guerguarat", a-t-il affirmé, dimanche, dans un tweet.

"Ainsi, le Maroc n'a fait que débloquer le passage et mettre en place un cordon de sécurité" pour garantir la libre circulation des personnes et des biens, a-t-il fait observer. Plusieurs personnalités politiques espagnoles appartenant aux différentes mouvances, comme le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE, au pouvoir) et le Parti populaire (PP, opposition) ont souligné le caractère légitime de l'intervention des Forces Armées Royales pour sécuriser le passage reliant le Maroc et la Mauritanie via la zone tampon d'El Guerguarat. Elles ont également dénoncé les agissements du polisario, soutenu par l'Algérie.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X