Congo-Brazzaville: Ecole paramédicale - Une plateforme pour améliorer la qualité de la formation

Le ministre de l'Enseignement technique et professionnel, de la Formation qualifiante et de l'Emploi, Antoine Thomas Nicéphore Fylla de Saint-Eudes, a lancé le 16 novembre une plateforme numérique à l'Ecole paramédicale et médicosociale de Brazzaville.

Cette plateforme est destinée à améliorer la qualité de la formation. Il s'agit d'un site internet comportant des cours réservés aux enseignants et étudiants avec des répertoires des différents parcours de formation, des utilités d'enseignements et des enseignants.

Ce site web offre aux apprenants la possibilité de se former, de se documenter en ligne. Les enseignants pourront désormais télécharger les cours, les poster sur la plateforme numérique, facilitant ainsi l'accès aux apprenants.

« Cette documentation en ligne leur permet aussi de s'informer. Parce que pour être compétent, il y a deux genres de ressources qu'il faut mobiliser : les ressources internes que le professeur donne notamment le savoir-faire pour la pratique, le savoir-être : comment accueillir, comment communiquer et le savoir théorique. Mais, en dehors de ça, il faut des ressources extérieures, il faut aller se documenter sur Internet ou demander aux gens », a indiqué le Pr Richard Bileckot, inspecteur général de la santé.

L'approche par compétence, propose une nouvelle méthode d'enseignement fiable. Elle privilégie la compétence, le changement du modèle d'enseignement. L'application des modules de fonctionnalité permet le stockage et le partage de fichiers entre les membres de l'espace.

« Nous savons aussi que l'approche par compétence coûte cher et le gouvernement mettra tout en œuvre pour que vous travaillez dans les conditions optimales », a déclaré le ministre Fylla de Saint-Eudes, s'adressant aux enseignants.

Cette plateforme a été mis en place dans le cadre des innovations pédagogiques. Elle fait suite à une analyse selon laquelle la qualité des soins administrés aux patients dans la plupart des cas n'était pas bonne. Ce qui justifiait le nombre élevé de décès dans les hôpitaux.

En vue d'améliorer la qualité des soins, il était préconisé de réformer la qualité de la formation. C'est à partir de ce diagnostic que les ministères en charge de la Santé et de l'Enseignement technique et professionnel, ont signé une convention de partenariat pour améliorer l'apprentissage. Cette plateforme lancée est en réalité opérationnelle depuis la rentrée scolaire 2020-2021.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.