Maroc: Vers la dynamisation de la zone d' activités économiques de Chichaoua

Une réunion de travail consacrée à l'examen des moyens à mettre en oeuvre pour la promotion et la dynamisation de la zone d'activités économiques "Annasr" à Chichaoua, de manière à drainer d'importants investissements industriels pour créer des emplois et booster la dynamique économique locale, a été organisée récemment au siège de la préfecture de ladite province.

Tenue en présence du gouverneur de la province, Bouabid El Guerrab, de responsables centraux et régionaux du ministère de l'Industrie, ainsi que du président de la commune de Chichaoua, Ahmed Hilal, cette rencontre a offert l'opportunité de mettre l'accent sur les moyens susceptibles de permettre la concrétisation dans les faits de ce projet industriel prometteur, rapporte la MAP. Dans une allocution de circonstance, M. El Guerrab a souligné la nécessité de transcender toutes les difficultés qui se dressent comme "frein" devant l'accélération de la réalisation de la zone industrielle Annasr, notamment la problématique des prix élevés du foncier, qui représente un obstacle majeur pour l'acquisition de lots par les investisseur et ce comparativement aux prix préférentiels appliqués dans certaines zones industrielles de la région.

Dans ce cadre, il a insisté sur l'impératif d'agir à travers des offres incitatives et une vision promotionnelle à même de contribuer efficacement à la promotion de la zone industrielle à Chichaoua, tout en veillant à la diversification des activités (activités économiques et industries agroalimentaires) pour créer une complémentarité entre les secteurs. M. El Guerrab n'a pas manqué, dans ce sens, de passer en revue les multiples atouts qu'offre cette zone industrielle, dont la proximité par rapport à l'axe autoroutier reliant Agadir à Marrakech.

Les représentants du ministère de tutelle ont, quant à eux, présenté leurs propositions et suggestions concernant la mise en œuvre de ce projet, dont l'examen de la possibilité pour le ministère de tutelle de mettre à la disposition du Groupe "Al Omrane" un appui financier afin de parvenir à une réduction des prix du foncier dans cette zone. Ils ont, dans ce sens, tenu à rappeler que la zone d'activités économiques "Annasr" de Chichaoua a été insérée dans la plateforme électronique dédiée au foncier industriel, lancée par le ministère de tutelle en 2016, ce qui contribuera, sans nul conteste, à la rendre plus visible et à figurer parmi les choix possibles mis à la disposition des investisseurs en quête de lots de terrains équipés pour l'accueil de leurs activités économiques.

A l'issue de cette réunion, les cadres du ministère de tutelle ont effectué une visite à cette zone, qui dispose de tous les atouts de nature à booster la dynamique économique au niveau de cette ville. D'une superficie de 40 ha, la zone industrielle "Annasr" dispose de 150 lots, dont 50 dédiés aux grands projets et 100 aux petits métiers.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.