Cameroun: New Stars - Retour à la vie

L'équipe de Douala, après une année blanche du fait d'une relégation contestée en division inférieure, affiche des ambitions mesurées.

Au siège de New Stars de Douala à New Bell, à quelques heures du lancement du championnat le week-end dernier, l'heure était aux derniers réglages administratifs. Mais l'accent a surtout été mis sur la préparation de l'équipe avec le staff technique. Il faut dire que ces dernières semaines, le coach, Maurice Mpondo a mis sur pied une stratégie de remise à niveau des sociétaires de New Stars. Explications de l'entraîneur : « Nous essayons de rattraper le temps perdu, car nous avons commencé tardivement notre préparation ». Pour que les joueurs soient prêts, l'équipe technique a misé sur trois articulations. La première phase est basée sur le fondamental, qui consiste en la révision des gestes techniques. La deuxième, dite phase spécifique, est consacrée au réveil des muscles et à la vitesse. La troisième articulation, encore appelée phase compétitive, met un accent sur le changement du rythme de travail, avec l'organisation de matches amicaux.

Pour leur mise au vert, joueurs et staff technique ont choisi le Centre multifonctionnel de Bépanda. Cinq fois par semaine, ils s'y sont rendus pour deux séances d'entraînement quotidiennes. De temps à autre, ils se remémorent l'année 2019-2020, où les dirigeants du club ont passé beaucoup de temps devant les juridictions, pour contester une décision de relégation en division inférieure. Ce qui leur a d'ailleurs valu une année blanche lors de la saison écoulée, le club ayant refusé d'évaluer en Ligue 2. Fort d'une décision de la Chambre de conciliation et d'arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun, l'équipe a obtenu, en septembre dernier, son maintien dans l'élite. Malgré ce long feuilleton judiciaire, le club a pu conserver l'essentiel de son staff et surtout de ses joueurs. Sur les 30 hommes composant l'effectif, on compte 16 anciens et 14 nouvelles recrues dont Yocouba, ancien joeur de Coton sport, Mientchop d'Union de Kekem ou encore Junior Kemajou, repéré au récent tournoi Bepanda-Infos à Douala.

Après ce passage peu confortable dont on se serait bien passé ici, le staff de New Stars de Douala ne rêve que d'une seule chose : redorer son blason et se maintenir dans l'élite.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.