Burkina Faso: Présidentielle - Entre campagnes de proximité et craintes sécuritaires

CDP : les militants du Kadiogo en ordre de bataille pour un «Changement générationnel»

Encore trois jours de campagne au Burkina Faso avant le premier tour de la présidentielle de dimanche 22 novembre.

Une élection couplée avec des législatives. Sur la ligne de départ : treize candidats, dont le président Roch Kaboré qui brigue un second mandat mais aussi le chef de file de l'opposition, Zéphirin Diabré, et Eddie Komboïgo, candidat du CDP de l'ex-président Compaoré qui vit en exil en Côte d'Ivoire.

En ces derniers jours de campagne, l'ambiance s'anime quelque peu à Ouagadougou mais très peu de grands meetings en raison de la pandémie du Covid-19 et de la peur des jihadistes.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.