Guinée: Dialogue Politique - Réactions de la mouvance et l'opposition sur la main tendue d'Alpha Condé

18 Novembre 2020

Si la main tendue d'Alpha Condé à ses adversaires de l'opposition après sa réélection pour un 3ème mandat a été bien accueillie par la mouvance présidentielle, l'opposition, quant à elle estime que c'est un piège tendu par le Chef de l'Etat.

Le président Alpha condé, nouvellement élu pour un nouveau mandat à tendu la main à l'opposition alors que plusieurs responsables de celle-ci font l'objet de poursuites judiciaires.

A La télévision nationale, le chef de l'Etat a déclaré qu'il entreprend l'avenir avec espoir, avant d'annoncer qu'il tend la main à tous les Guinéens. Une sortie que salut la mouvance présidentielle.

« Le professeur Alpha Condé est aujourd'hui, le père de la nation. Il s'intéresse depuis fort longtemps à l'unité nationale pour la stabilité du pays.

Quand il a été déclaré vainqueur de la dernière élection présidentielle par la cour constitutionnelle qui est habilité à valider les élections en Guinée, c'est en ce moment en sa qualité de père de la nation, soucieux de la préservation de la paix et de la quiétude sociale, il a tendu la main à tous les acteurs de la vie de la nation.

Moi, je salue cette main tendue du chef d'Etat et je pense bien que tout ceux qui ont le souci du devenir de ce pays doivent accepter cette main tendue », s'est réjoui Mohamed Sita Camara du RPG Arc-en Ciel

Cette attitude du président Alpha condé est considérée par l'opposition comme déloyale après plusieurs arrestations dans la cité. D'ailleurs, certains opposants considèrent cette main tendue comme un piège.

« Tant que jeune politicien, je ne suis pas convaincu de la main tendue du chef de l'Etat. Je suis très déçu de lui d'ailleurs. On ne peut pas tendre la main à son frère de la maison tout en lui ferment les portes de la maison.

Tout ce que le chef de l'Etat fait depuis qu'il est pouvoir, c'est de chercher à décapiter l'opposition. Prendre des gens, les mettre en prison sans preuve.

Après tout, tu demandes ces même de travailler avec toi. Je crois bien que cela est contradictoire. Donc, sincèrement je crois que sa main tendue est tout sauf une main tendue parce que cette main tendue est un piège », a estimé Bah Abdoul Mazid, vice-président du parti PPC.

Malgré cette sortie du chef de l'Etat qui fait couler beaucoup d'encre et de salives, le leader de l'UFDG, Cellou Dalein Diallo reste toujours campé sur sa position, celle d'être le victorieux de la présidentielle du 18 octobre 2020.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.