Maroc: El Guerguarat - Un député libyen dénonce les actes "agressifs et répréhensibles" du "polisario"

Rabat — Le membre de la Chambre libyenne des représentants, Essam El Jehani, a condamné, mardi à Rabat, les actes "agressifs" et "répréhensibles" commis par les milices du "polisario" dans la zone tampon de Guerguarat au Sahara marocain.

"Nous, les Libyens, condamnons ces actes" commis par les milices du "polisario", a déclaré M. El Jehani à la chaîne de télévision de la MAP (M24), ajoutant que le Maroc est capable de faire face à ces actes.

A cet égard, le député libyen a salué l'opération menée vendredi dernier par les Forces Armées Royales afin de sécuriser les flux des biens et des personnes à travers le passage de Guerguarat reliant le Maroc à la Mauritanie.

Cette opération, a-t-il ajouté, a permis de chasser les miliciens du "polisario" de cette zone et mettre fin à l'obstruction de la circulation civile et commerciale au niveau du poste-frontière de Guerguarat, notant que les Libyens se tiennent "aux côtés des frères marocains" concernant cette question.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.