Ile Maurice: Amoorgum Appandi - «Je suis pour la création de nouvelles villes»

18 Novembre 2020

Vous voulez donner des conseils aux futurs conseillers et gouvernants. Allez-y.

J'ai été conseiller pendant dix ans. Cette fois-ci, je ne suis pas de la course, mais je note que les élus locaux ont moins de pou- voir depuis la création du poste de secrétaire parlementaire privé. La mise sur pied de la Citizens Support Unit a diminué davantage leurs rôles. Désormais, les conseillers ne s'occupent que de l'éclairage des routes et du service de voirie alors qu'ils sont capables de beaucoup plus. Il faut une grande réforme. Le système actuel a été fait par des administrateurs coloniaux. Il faut que les conseillers arrivent à jouer ce rôle d'intermédiaire entre le gouvernement et la population.

Mais, il y a eu une nouvelle «Local Government Act», non ?

Savez-vous qu'un député ne s'occupe que d'une circonscription alors que certains présidents de district ont entre deux et trois circonscriptions ? Je propose la création de petites administrations s'occupant de regroupement de villages de quelque 15 000 électeurs car c'est plus facile à gérer. Les projets inférieurs à Rs 200 000 doivent rester sous le contrôle des administrations régionales, tandis que le ministère garde son droit de regard sur l'utilisation de ces fonds. Chemin-Grenier, par exemple, est un grand village, mais il y a tellement de manquements. Il n'y a pas de plan pour décongestionner les routes principales, par exemple. Je propose donc de séparer les conseils de district pour qu'ils aient moins de villages sous leur responsabilité.

En somme, vous proposez de nouvelles villes ?

Je suis pour la création de nouvelles villes. J'estime que les villages ne sont pas assez développés. Il n'y a aucune autoroute dans la Sud qui dessert Rivière-des-Anguilles, Chemin-Grenier et Surinam, par exemple, contrairement au Nord et au centre.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X