Sénégal: Idrissa Seck - « La compétition électorale de 2019 est derrière nous »

19 Novembre 2020

Officiellement installé à la tête du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Idrissa Seck a aussitôt fait une déclaration devant les conseillers.

Une occasion pour lui de répondre à ses détracteurs. « La compétition électorale de 2019 est derrière nous. Et le contentieux qui en est issu a été éteint par l'ouverture du dialogue national », a-t-il déclaré, dans son discours.

Rappelant, en outre, que « la nécessité crée l'exception, même dans la religion », Idrissa Seck a indiqué que « ceux qui attendent encore à la gare 2019, douvent réaliser que le train est loin. Il se lance déja au quai de 2020, en route pour 2035 et au-delà ».

Car, pour le successeur d'Aminata Touré, « lorsque la nation a besoin de ses fils, ces derniers, à l'image du soldat et du policier, prêts à risquer leur vie, doivent répondre à cet appel au bénéfice exclusif des populations peu importe le coût, notre image et même notre vie qui, au regard du destin d'une nation, demeurent une insignifiance ».

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.