Guinée: Mamou - Plus de 5 millions GNF, des téléphones et autres objets de valeur emportés par des coupeurs de route

19 Novembre 2020

Dès bandits armés continuent de semer la terreur sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas s'est produit dans la nuit de ce mercredi 18 novembre 2020 sur la route nationale Conakry-Labé à environ six kilomètres de la ville de Mamou.

Selon notre informateur, il n'y a pas eu de perte en vie humaine mais près de six millions de francs guinéens (GNF), des téléphones portables, des tablettes et beaucoup d'autres objets de valeur ont été emportés par les bandits.

Aux dires d'un confrère basé dans la ville carrefour, c'est véhicule de transport en commun en provenance de Conakry pour Labé qui a été attaqué par des malfrats armés.

Les bandits armés auraient profité du mauvais état de la route pour immobiliser le véhicule dans un virage avant de dépouiller ses occupants.

Depuis le début de l'année 2020, plusieurs personnes dont des chauffeurs ont été tuées par des coupeurs de route sur les différents axes routiers de la Guinée sans parler des montants colossaux et autres objets de valeur emportés.

Malgré les multiples plaintes des conducteurs et chauffeurs, les promesses des autorités pour éradiquer le fléau,le problème reste toujours entier dans le pays.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.