Togo: Un peu plus de 3 milliards de F CFA pour réduire de 50% les accidents de circulation

19 Novembre 2020

Déplorant le taux élevé des accidents routiers que le Togo enregistre chaque année, le Gouvernement veut réduire de 50% ces accidents et leur mortalité à travers la mise en place d'un projet de plus de 3 milliards.

En Conseil des ministres, un projet de décret a été examiné portant sur l'approbation de la politique nationale de la sécurité routière.

L'exécutif a approuvé ce mercredi une initiative visant à renforcer la sécurité sur les routes togolaises en réduisant d'au moins 50% les accidents et la mortalité découlant de ces derniers.

D'un coût estimé à 3,14 milliards de FCFA sur une période de deux ans, cette politique compte cinq piliers que sont, le management, infrastructures, qualité des véhicules, usagers et secours et autour desquels est élaboré un plan d'actions prioritaires.

Rappelons que 241 personnes sont déclarées mortes et 3.734 autres ont été blessées sur les routes togolaises au premier semestre de 2020 et le Permis de conduire obligatoire pour les motocyclistes lancé depuis un an n'est toujours pas mis en vigueur.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.