Cameroun: Lutte contre le travail des enfants - Le gouvernement évalue ses actions

Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona a présidé les travaux du Comité national hier à Yaoundé.

La quatrième session de plein droit du Comité national de lutte contre le travail des enfants au Cameroun s'est tenue hier dans la salle des Actes du ministère des Finances. Les travaux de cette assise portaient sur la promotion des missions dudit Comité et la fixation des mécanismes de mise en œuvre du Plan d'action national pour l'élimination des pires formes de travail des enfants (Panetec). Présidée par Grégoire Owona, ministre du Travail et de la Sécurité sociale, en présence de Pauline Irène Nguéné, ministre des Affaires sociales, cette session de plein droit a réuni les représentants des départements ministériels en charge de la Justice, de l'Education de base, de la Formation professionnelle, de la Femme et de la Famille, mais aussi ceux du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), et des organismes indépendants à l'instar de la Commission nationale des droits de l'Homme et des libertés.

Afin de mettre un terme au travail des enfants d'ici à 2025 et d'éradiquer le travail forcé à l'horizon 2030, le Comité national de lutte contre le travail des enfants a évalué ses axes d'interventions. Entre autres au menu des échanges, l'évaluation des contraintes législatives et règlementaires à la mise en œuvre du Panetec, l'amélioration de la carte scolaire, la création des services sociaux pour enfants vulnérables et le lancement d'une campagne de sensibilisation sur le travail des enfants à l'échelle nationale.

C'est dans un climat de convivialité, meublé de partage d'expériences, que les membres ont bénéficié d'une mise au point de l'adhésion du Cameroun à l'initiative « Alliance 8.7 ». Une plateforme internationale mise en place dans le but de rassembler toutes parties prenantes dans un effort commun d'éradication du travail des enfants à travers le monde. « Avec le statut de pays pionnier, nous avons réaffirmé notre détermination à combattre significativement ce fléau qui touche plus d'un million d'enfants de cinq à 17 ans au Cameroun », a déclaré Angélique Ahanda Abah, directeur des Normes et de la Coopération internationale du travail. Un atelier national d'identification des actions prioritaires dans la lutte contre le travail des enfants est prévu à court terme avec le concours des pays membres de l'Alliance 8.7.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.