Cameroun: Fecafoot-Lfpc - Encore plus flou

Suite à une correspondance ambiguë de la Fifa diversement interprétée, les deux instances annoncent chacune le lancement de son championnat le week-end prochain.

Qui, de la Fecafoot et de la Ligue, va organiser la prochaine saison de football professionnel au Cameroun ? la question demeure. L'instance fédérale ni son démembrement ne veulent lâcher du lest à ce sujet. Depuis mardi dernier, un nouvel élément a exacerbé les positions déjà tranchées des deux camps. Il s'agit de la réception par la Fecafoot d'une correspondance de la Fifa. Elle est signée de Veron Mosengo-Omba, directeur de la Division des associations membres à la Fifa.

Dans cette dépêche, la Fifa donne quelques directives sur la crise entre la Fecafoot et la Lfpc. Elle indique que « la Fecafoot se doit de de prendre sans tarder, toute mesure permettant en priorité la reprise sous son égide du championnat interrompu ». La Fifa rappelle qu'il est de son rôle de veiller « à ce que ses membres, dont la Fecafoot, puisse exercer leur droit et leur obligation d'organiser des compétitions ». Une situation jugée urgente avant la résolution de la crise. L'instance internationale basée à Zurich avoue sa difficulté à avoir une lecture précise de la situation. Principalement après la visioconférence du 13 novembre dernier au cours de laquelle tous les protagonistes de ce feuilleton ont été entendus. A cet effet, une délégation de la Fifa est annoncée dans les prochaines semaines « dans une logique d'apaisement et de rassemblement ».

Comme il fallait s'y attendre dans ce jeu d'action-réaction, la Fecafoot a programmé la première journée d'Elite One pour ce dimanche 22 novembre. Selon un communiqué de presse de portant cette information, la programmation des rencontres interviendra dans les prochaines heures. La Fecafoot invite les parties prenantes à œuvrer au déroulement harmonieux de cette compétition « dans un esprit d'apaisement ». Hier, la Ligue de football professionnel du Cameroun a livré la teneur de ses conclusions à la suite de ladite correspondance.

Selon Pierre Semengue et sa lecture de la correspondance, la Ligue n'a pas été dissoute, le championnat interrompu est bel et bien celui lancé le 1er novembre dernier et donc c'est lui qui devra reprendre sous l'égide de la Fecafoot. D'ailleurs, la reprise est fixée pour ce samedi 21 novembre. Comme dans le cas de la Fecafoot, la programmation exacte devrait intervenir incessamment. Le président de la Ligue annonce également une nouvelle saisine du Tribunal arbitral du sport (Tas). Il a sollicité « l'annulation de la décision prise le novembre 2020 par le Comité exécutif de la Fecafoot qui est contraire à la sentence du Tas du 14 septembre 2020 ». Le football camerounais va de nouveau se jouer devant la barre.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.