Afrique: GAMBIE - GABON - L'auteur du calvaire des Gabonais se nomme Tamba Lang Tomb Bong

19 Novembre 2020

Pierre-Alain Mounguengui, dans son allocution au siège de la fédération gabonaise de football a décrit les événements qui se sont déroulés du côté de la Gambie lors du match retour livré par les Panthères du Gabon. Le mercredi 18 novembre au siège de la Fédération, le président de la Fégafoot est longuement revenu sur le principal auteur des événements de Banjul, un certain Tamba Lang Tomb Bong, un général à la retraite.

Il a fait subir le martyr à la délégation gabonaise du début à la fin du périple en Gambie, ce général de corps d'armées est le deuxième vice-président de la Fédération gambienne de football, le Général Tamba Lang Tomb Bong, qui a usé des méthodes militaires pour venir à bout de la sélection nationale du Gabon. Pierre-Alain Mounguengui sidéré par le fait que ce général soit également membre de la Fédération gambienne, a crié à la machination face à la situation qui a prévalue durant leur séquestration à l'aéroport de Banjul.

Après avoir relaté les faits, le président de la Fégafoot dit avoir saisi la commission de la CAF pour que la situation soit vite résolue, et veut épuiser tous les recours possibles pour que justice soit faite sur cette sombre affaire qui souille le football africain. En effet, Tamba Lang Tomb Bong a orchestré toute cette supercherie, en confisquant d'abord les passeports des joueurs, puis en leur exigeant de passer des tests Covid PCR.

Pourtant les joueurs gabonais qui avaient des résultats datant d'au moins 72h en leur possession, ont été bloqués à l'aéroport de 22h45 à 6h30 du matin. Malgré les interventions du ministre des Sports gabonais et de l'ambassadeur du Gabon en Gambie, ce général est resté campé sur sa position, jusqu'à ce qu'il soit démasqué au cours de la réunion technique entre les deux présidents de fédération.

La CAF a été saisie, et la partie gabonaise attend désormais les probables sanctions qui devraient tomber dans les prochains jours. La Gambie n'étant pas à son premier coup en la matière devrait sévèrement être punie, avec soit un match à rejouer sur terrain neutre, ou alors se voir retirer des points dans ce groupe où elle est leader.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.