Cote d'Ivoire: L'Apd appelle à la création d'un organe inclusif des religieux pour le règlement des crises

Maurille Komenan, président de l'Ong Agir pour la paix et le développement (APD), a lancé à Sikensi le dimanche 15 novembre 2020, jour dédié à la célébration de la 24ème Journée nationale de la paix, un appel aux guides religieux de Côte d'Ivoire en vue de la création d'un organe national inclusif des religieux, en vue de régler les crises récurrentes auquel le pays est confronté.

Le leader de l'APD s'est exprimé en présence des autorités de la ville avec en tête le préfet de Sikensi, Anima Aka, et des personnes issues des couches socio-professionnelles de la localité rassemblées dans la salle des fêtes de l'Hôtel de ville de Sikensi.

" Au regard de la répétition des crises, des conflits qui s'imposent comme inévitables, comme arrimés au cycle électoral, l'heure est venue pour les guides religieux, que la majorité des Ivoiriens vénèrent en vertu de leur statut de porteurs de la parole divine, de prendre leur responsabilité(... ) et mettre en place un organe inclusif des guides religieux de Côte d'Ivoire pour le règlement des crises dans notre pays", a recommandé Maurille Komenan.

Saluant les efforts déjà consentis dans la recherche de la paix par l'Alliance des religions en faveur de la paix en Côte d'Ivoire, M Komenan a exhorté ses dirigeants à étendre le champ de leurs initiatives en tranchant ouvertement au besoin, pour éviter que le pays "brûle".

Il a attiré l'attention de tous sur les défis de la nation notamment, "la pauvreté, le chômage, le terrorisme" qui, à l'en croire, devraient amener les habitants des pays "pauvres" à prendre conscience que "la culture de la paix est notre première richesse".

Le préfet de Sikensi, Anima Aka et le maire de la commune, N'Gata Brié Joseph , ont particulièrement demandé à leurs administrés de promouvoir au quotidien les valeurs de paix pour faire de la localité un havre de paix.

Dans la matinée, les membres de l'APD ont prié pour la paix dans le pays, aux côtés des catholiques de la paroisse Saint Gabriel de Sikensi, où la messe a été célébrée par le vicaire de la paroisse, l'abbé Ghislain Djané.

Ils ont également rendu visite à des imams de la ville. Le président local du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (COSIM) et imam de la mosquée"Al Houda", El Hadj Diaby Moustapha, l'imam principal de la mosquée "Firdaws" et doyen d'âge des imams de Sikensi, El Hadj Koné Yaya et son adjoint, l'imam Koné Yacouba, ont fait des prières de bénédictions pour les membres de l'Ong et pour la consolidation de la paix en Côte d'Ivoire.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.