Burkina Faso: Eddie Komboïgo veut remettre le pays sur de bons rails

19 Novembre 2020

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), d'Eddie Komboïgo, a organisé un meeting à la place de la Nation de Ouagadougou, le 19 novembre 2020. Une occasion pour les cadres du parti, d'appeler à voter massivement pour un retour du CDP aux affaires.

«Nous reprendrons les choses en main le 22 novembre 2020 pour redonner au Burkina Faso son image d'antan », a lancé Eddie Komboïgo à la foule en liesse dans une place de la Nation pleine de militants et sympathisants du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Ce 19 novembre, il a une fois de plus pris des engagements qu'il compte mettre en œuvre s'il est élu.

Il a promis de relancer l'économie, ramener la sécurité, réconcilier les Burkinabè et apaiser la fronde sociale. A ce propos, le candidat du CDP a pris l'engagement une fois élu, de supprimer l'Impôt unique sur le traitement et les salaires (IUTS).

Eddie Komboïgo a fait comprendre spécifiquement concernant le terrorisme, que s'il est élu au soir du 22 novembre 2020, il entamera des négociations avec les groupes terroristes. « Si nous sommes élus, vous n'entendrez plus des tirs dans nos frontières », a-t-il argué. Et d'ajouter : « Les jeunes se sont réunis à cette place de la Nation pour appeler à la démission du président Blaise Compaoré parce qu'ils avaient soif de changement. En homme de paix, Blaise a quitté le pouvoir.

Mais le constat est que le pays est en train de sombrer dans l'insécurité, la misère, les écoles sont fermées, les déplacés sont enregistrés partout ». Il a donc appelé à voter massivement le CDP afin qu'il remette, selon ses dires, le pays sur de bons rails.

L'autre défi de Eddie Komboïgo est la promotion de la bonne gouvernance. Il compte promouvoir la transparence et la rigueur dans la gestion des affaires publiques, renforcer la participation citoyenne dans les processus décisionnels. Pour la relance économique, le CDP dit vouloir réussir ce pari en mettant un accent particulier sur l'agriculture et l'élevage. Pour ce faire, il prévoit dans chaque région du Burkina Faso et sur la base des potentialités agro-sylvo-pastorales et fauniques, la création d'unités industrielles de transformation.

Voter pour ramener le CDP aux affaires

Dans le domaine de l'eau et de l'assainissement, des réalisations sont prévues pour garantir l'accès à tous, aux services d'alimentation en eau potable. Eddie s'engage donc à mettre en œuvre de grands ouvrages hydrauliques y compris des forages.

Le candidat du CDP a placé les jeunes au cœur de son offre politique. « Il faut aujourd'hui adopter une nouvelle politique extrêmement ambitieuse, audacieuse, d'ampleur et d'urgence de la promotion de la jeunesse. C'est pourquoi la promotion de la jeunesse est au cœur de mes priorités », a déclaré Eddie Komboïgo. Les infrastructures occupent une place de choix dans le programme de société du candidat du CDP.

Il a prévu donc de réaliser la portion burkinabè de l'autoroute Ouagadougou-Abidjan, de parachever les connexions des chefs-lieux de toutes les provinces aux chefs-lieux des régions par des routes bitumées. Pour ce qui concerne la réconciliation nationale, Eddie Komboïgo promet de mettre tout en œuvre, pour faire revenir Blaise Compaoré une fois à Kosyam.

« Nous n'allons pas faire de chasse aux sorcières si nous sommes élus. Nous sommes un parti de paix et Blaise Compaoré reviendra pour qu'ensemble, le Burkina Faso redevienne un havre de paix », a déclaré le candidat.

De son côté, le directeur provincial de campagne, Salifou Sawadogo, par ailleurs tête de liste dans le Kadiogo, s'est dit convaincu de la victoire du CDP au soir du 22 novembre. Il a appelé les jeunes, les femmes et les vieux à accorder leur confiance à Eddie Komboïgo pour sortir le Burkina Faso de ce qu'il a qualifié de chaos.

Embouchant la même trompette, le porte-parole des sages, Drissa Kouanda, a assuré de leur engagement à acter le retour du CDP aux affaires. Il a appelé ses pairs à ne pas se tromper de candidat le 22 novembre. « Nous sommes sortis pour Eddie Komboïgo et nous allons voter le CDP le jour des élections », a-t-il dit.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.