Gabon: Patrice Neveu craint de voir Arsenal ne plus libérer Aubameyang

L'image a fait le tour des réseaux sociaux et a étonné plus d'un. Retenus durant plusieurs heures à l'aéroport de Banjul, les joueurs gabonais, parmi lesquelles Pierre-Emerick Aubameyang, y ont passé la nuit de dimanche à lundi, endormis à même le sol.

Tout ceci, alors qu'ils avaient un match à jouer contre la Gambie à l'occasion de la 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2021.

Du côté de Londres, cet épisode n'est pas passé inaperçu et n'a sans nul doute pas plu aux dirigeants d'Arsenal, dont Aubameyang est le joueur phare et l'un des mieux payés. Ceux-ci ont d'ailleurs appelé leur joueur suite à cet incident pour lequel la CAF a été saisi par les autorités gabonaises.

Sélectionneur des Panthères, Patrice Neveu craint de voir les Gunners ne plus accepter de libérer l'attaquant gabonais alors qu'il reste encore deux journées à jouer dans les éliminatoires :

« La résultante de ce qui s'est passé avant le match va entraîner de gros problèmes à la sélection gabonaise si la CAF ne prend pas une position ferme. Parce qu'il faut savoir que, bien évidemment, Arsenal a appelé Aubameyang. En le voyant dans ces conditions-là, c'est terminé, ils ne le libéreront plus », a expliqué Neveu à Canal+ qui n'exclut pas que d'autres joueurs se retrouvent dans le même cas.

Pour le sélectionneur des Panthères, les joueurs évoluent au haut niveau et ont besoin d'avoir un minimum de confort quand ils viennent en sélection.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.