Gabon: "Stop à la famine/L'Afrique se tourne vers l'entrepreneuriat agricole"

19 Novembre 2020

L'accès à la nourriture en quantité et en qualité est un droit humain fondamental. Il est également essentiel pour réduire la faim et la malnutrition et de disposer d'une main-d'œuvre productive en meilleure santé. Pour y parvenir, Guichelle Consolation Taly,

Responsable formation et finance, propose que l'Afrique se tourne vers l'entrepreneuriat agricole pour stopper la famine.

La campagne du retour à la terre dans nombreux pays du continent doit permettre de relancer le secteur agricole pour quitter de l'agriculture familiale à l'agriculture de rente. Sachant que l'agriculture emploie plus de 60 % des travailleurs en Afrique et représente près du tiers du PIB du continent. Ce changement de paradigme a encouragé la jeunesse africaine à se lancer dans l'entrepreneuriat agricole.

Le continent africain est la région du monde, qui souffre le plus de manque de nourriture, comptant plus de 232 millions de sous-alimentés, soit environ une personne sur quatre. Les objectifs de développement durable donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et résilient pour tous. Ils répondent aux défis mondiaux notamment ceux liés à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l'environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice.

Pour changer la donne, l'entreprise @gri.241 s'inscrit dans l'économie social et solidaire au Gabon pour promouvoir le savoir empirique des femmes et des hommes du Haut-Ogooué dans l'agro-sylvio-pastoral. Car, l'insécurité alimentaire structurelle est un défi particulier dans les économies fragiles, qui sont disproportionnellement vulnérables aux chocs des prix des ressources et des produits de base. Et, où le mauvais état des infrastructures agricoles, la mauvaise gouvernance et la faiblesse des institutions engendrent une faible productivité et une forte dépendance à l'égard des importations de produits alimentaires.

Pour y parvenir Consolation Taly, chef d'entreprise de concert avec ses employés ont pris part à un boot camp organisé par Akewa Accélérateur pour développer leur capacité et mutualiser les connaissances et expériences avec les différentes parties prenantes lors d'un hackathon à Mouila dans les champs d'Olam. Les participants ont été subdivisés en workshop. Durant le renforcement des capacités par les experts, madame Consolation Taly au nom de son entreprise a présenté au business Angel son pitcher afin de soutenir son love money tout en soulignant que la FAO estime que l'élimination des disparités entre les hommes et les femmes pourrait accroître les rendements agricoles de 20 à 30 %. De plus, les familles tirent d'immenses avantages à l'élimination du fossé entre les genres après avoir créé un prototype plébiscité par le jury au sein d'une Fablab

En outre, pour faire le lancement officiel de sa startup dénommé @gri.241, Consolation Taly passe par une période d'incubation chez Akewa Accélérateur, structure d'accompagnement de l'initiation à l'entrepreneuriat des jeunes, qui prône le conseil et le management stratégique. En incubation, elle décide de travailler sur l'image de ladite entreprise en développant son networking afin de faciliter son référencement après le lancement de son lean startup, qui œuvre pour atteindre l'ODD 2. Pour atteindre ses objectifs, madame Taly fait recourt à un marketing de niche pour analyser ses activités grâce à un hub.

Un positionnement à saisir

L'accroissement de la demande de nourriture et les changements d'habitudes de consommation entraînent une hausse rapide des importations nettes de produits alimentaires, qui devraient passer de 35 milliards d'USD en 2015 à plus de 110 milliards d'USD d'ici à 2025. Une tendance qui pourrait être inversée par une augmentation de la production africaine et particulièrement gabonaise. Grâce à ce contexte, madame Taly souhaite agrandir sa startup.

Comme tout chef d'entreprise, elle se rapproche des partenaires techniques et financiers comme BICIG où elle soumet à leur appréciation un plan d'investissement dont les principaux points sont détaillés en annexe dans un executif summary pour bénéficier du crowfunding destiné aux entrepreneurs agricoles afin de soutenir son fond d'amortissement. Pour la commercialisation de ses produits issus de l'agriculture durable, Consolation Taly fera recourt soit à un B to B soit à un C to C.

Responsable formation et finance

Dans la même rubrique

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.