Congo-Kinshasa: Surmonter sa timidité sexuelle via le numérique

19 Novembre 2020

A Goma, dans l'est de la RDC, une plateforme numérique de santé sexuelle permet d'encourager les jeunes à exprimer sans gêne leurs désirs liés à la sexualité.

C'est l'une de vidéos qui parlent des astuces pour retarder une éjaculation. Cette vidéo postée sur les réseaux sociaux est à regarder sur la page Facebook de la plateforme Amour Afrique Congo qui ne publie pas que des vidéos mais aussi des articles qui parlent de la sexualité.

Laetitia Ntumba la coordinatrice de la plateforme Amour Afrique Congo explique pourquoi il est important d'informer la jeunesse congolaise sur la santé sexuelle.

"Il y a plusieurs jeunes qui veulent à tout prix s'auto-informer sur la sexualité. Plusieurs jeunes ont des informations erronées sur la sexualité. Voilà pourquoi nous nous sommes décidés de sauver cette jeunesse en mettant à sa disposition des informations vérifiées sur la sexualité", souligne Laetitia Ntumba, coordinatrice d'Amour Afrique Congo dans l'est de la RDC

Pour se rapprocher de son public cible, dont l'âge varie majoritairement entre 18 et 35 ans, la plateforme Amour Afrique Congo utilise diverses techniques pour gérer les discussions des intervenants.

Une équipe de modérateurs répond ainsi aux préoccupations des internautes dans un esprit d'échanges constructifs autour de la sexualité des jeunes.

"Notre force c'est dans la modération, nous avons une équipe qui, jour et nuit, reste en contact avec des abonnés. Ces abonnés nous posent des questions, et nous les répondons. Quand nous trouvons que ce sont des questions qui nécessitent l'expertise des spécialistes, nous approchons des médecins, nous leur posons ces questions, et grâce à leurs réponses, nous trouvons quoi répondre à nos abonnés. "

Des "sujets tabous"

Dans une société où parler de sexe est considéré comme étant un tabou, il n'est pas parfois simple pour les journalistes de décrocher des interviews. Mais ces difficultés ne découragent pas les initiateurs de la plateforme "Amour Afrique Congo" qui encourage les jeunes à parler sans complexe de leur activité sexuelle. Yves Mampuya est l'un de contributeurs d'Amour Afrique Congo.

"Des fois ce n'est pas facile de parler de la sexualité. Les gens vers qui nous allons cherchent des excuses quand il faut parler de la sexualité. Mais nous les expliquons que c'est bon d'en parler, car elle fait partie de notre vie et quoi qu'il en soit, nous avons toujours besoin d'en parler. Et les gens commencent peu à peu à avoir un autre regard, ils comprennent qu'il faut commencer de parler de la sexualité" , se confie Yves Mampuya, contributeur Amour Afrique Congo.

Des jeunes lecteurs comme Jonathan sont émerveillés par le contenu que propose Amour Afrique Congo. Jonathan est un étudiant âgé de 21 ans qui aimerait apprendre beaucoup de chose sur la sexualité, était devenu accro aux films pornographiques.

Il raconte que c'est grâce à Amour Afrique Congo qu'il a repris une confiance en lui.

" Moi je consulte au quotidien la page d'Amour Afrique Congo. Avant je m'étais fait des idées erronées face à la taille du sexe à force d'être accro à la pornographie. Je comparais ce que je voyais dans ces films et ce que j'avais sur mon corps et je concluais donc que je ne pouvais rien faire, que j'étais nul ! Mais après, je suis tombé sur un article qui parlait de ce sujet, et il a défini un micropénis, qui est un pénis qui mesure moins de sept centimètres en érection. Cette petite précision m'a réconforté car je ne me trouvais pas être concerné. Et l'article a ajouté que les filles ou femmes aiment autant les préliminaires, la tendresse et la complicité de la relation que la taille du pénis de leur partenaire, cela m'a vraiment réconforté de plus."

Une plateforme avec des ambitions

La plateforme Amour Afrique Congo est aujourd'hui implantée dans plusieurs villes de la RDC. Dans moins de deux ans, l'initiative des jeunes journalistes est parvenue à rassembler près de 200.000 fans sur sa page Facebook. Elle compte en faire autant sur les autres réseaux sociaux comme Twitter, Instagram et Youtube.

Le site web Amour Afrique Congo a enregistré par ailleurs plus de 370.000 visites pour l'année 2020. Des statistiques qui classent cette initiative jeune parmi les plateformes à croissance rapide en RDC.

A La Une: Femmes et Genre

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.