Ile Maurice: Surinam - Pour un lieu propre et intelligent

20 Novembre 2020

Nuvo Vizyon, représente Surinam - sa particularité : neuf candidats appartenant à différents partis politiques mais unis pour la bonne cause : le développement de leur village.

Saloshni Rungasamy-Samynaden, brillante jeune femme âgée de 35 ans, est la secrétaire du parti. Avocate de profession, médiatrice accréditée, artiste récompensée au niveau national dans le domaine du théâtre entre autres, elle nous explique que Nuvo Vizyon est un groupe qui s'est formé de manière naturelle. Bien que leurs appartenances politiques divergent, l'intérêt de leur village a été plus fort que tout. Le même objectif, la même vision ont été les raisons de leur alliance, soit une réelle volonté d'engagement pour résoudre les nombreux problèmes que rencontre Surinam. Une opportunité pour unir expériences et compétences de chacun pour la concrétisation d'une vision commune, et transformer ce petit village du Sud en un village propre et intelligent.

Le groupe compte s'attaquer à quatre problématiques phares.

L'éducation : avec un taux d'échec scolaire alarmant de 50 % des enfants en Grade 6 scolarisés dans les deux écoles de Surinam. Leur objectif est d'élever le taux de réussite à plus de 75 % dès 2022.

La culture : à travers l'organisation de diverses formations, initiations et activités artistiques.

La jeunesse et l'engagement : le groupe rappelle que c'est aujourd'hui que sont formés les adultes de demain. Précisant que ce sont eux qui occuperont des postes à responsabilités, en tant que parents, éducateurs, entrepreneurs ou encore dirigeants. «Alors pas question de négliger nos jeunes, c'est dès maintenant qu'il faut prendre la situation en main et agir concrètement.» affirment-ils.

L'environnement : entre autres projets, conscientiser les habitants de Surinam sur l'urgence de réagir face au dérèglement climatique, en inculquant les bons gestes pour réduire et recycler les déchets, développer un système de compostage et installer davantage de poubelles dans les lieux stratégiques.

Le groupe affirme vouloir s'impliquer et agir à bien d'autres niveaux encore, comme bannir les fléaux tels que la pauvreté, la drogue, l'alcoolisme et la prostitution, développer des projets afin d'instaurer plus de proximité avec les personnes âgées du village, ou encore intervenir concernant les problèmes d'infrastructures notamment, soit améliorer l'éclairage des rues, construire des terrains de pétanque et des jardins d'enfants, plus de trottoirs et de ralentisseurs pour la sécurité des habitants, rénover le terrain de foot, donner vie et utilité aux bâtiments et terrains abandonnés entre autres...

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.