Afrique: Paul Fokam, devient la première fortune d'Afrique francophone

20 Novembre 2020

Le journal économique français CHALLENGE, vient d'apporter un rectificatif sur le poids financier du fondateur de AFRILAND FIRST BANK, anciennement CCEI.

Les fins limiers de cet organe de presse, en cumulant ses actions dans les holdings suisses et luxembourgeois, sur celles de tous ses avoirs cités auparavant par le magazine FORBES, découvrent que ce magnat camerounais est en fait L'HOMME LE PLUS RICHE DE L'AFRIQUE FRANCOPHONE, y compris Madagascar et MAURICE.

AFRILAND, vient successivement d'acheter des Banques au Kenya et en Tanzanie, après Djibouti et Éthiopie, renforçant de ce fait une position en Afrique de l'Est, après L'AFRIQUE CENTRALE et OCCIDENTALE.

Il est à noter, que la Banque du Dr Fokam est déjà présente en Europe, au Canada et en CHINE.

Elle est aujourd'hui la première, sinon l'unique multinationale d'origine camerounaise.

C'est pour cela que les français de LA BANQUE POPULAIRE, ont préféré céder la BICEC aux Marocains, alors que AFRILAND proposait une meilleure offre. Après ce refus, la banque s'est alors tournée vers d'autres cieux pour y investir.

Il revient donc au Cameroun, comme le font d'autres pays, par patriotisme économique, de soutenir ,et même de protéger notre unique major mondialement connu, dont nous envie tous les pays.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.