Cameroun: Le pays s'apprête à accueillir le sommet des blogueurs

La 2è édition du sommet des blogueurs se tiendra, du 26 au 28 novembre, à Yaoundé sous le thème « Le bloguing et l'économie numérique ». Des échanges avec les experts de divers domaines sur des thématiques liées à l'économie numérique, des travaux en groupe autour des six sous-thématiques tirées du thème principal à la fin de ces travaux, des recommandations seront à l'ordre du jour.

L'activité nouvelle de cette édition est le hackathon organisé avec Coalition Digitale, un des partenaires de ladite rencontre. « Nous voulons qu'à la fin du sommet des solutions concrètes ressortent de cette activité qui permettront aux populations de consommer facilement et à moindre coût les produits culturels du Cameroun », a souligné Fotso Fankam, président de l'association des blogueurs du Cameroun. Il avoue aussi que « le thème du sommet de cette année s'est pratiquement imposé de lui-même. En tant qu'acteurs du numérique dans un contexte où de plus en plus de blogueurs aspirent à vivre de leur activité, nous avons jugé opportun d'explorer les voies et moyens par lesquels cela pourrait être possible ».

Le contexte sanitaire lié au coronavirus et ses conséquences sur le secteur économique avec les commerces fermés et certaines activités ralenties ou stoppées a conforté les organisateurs dans ce choix. Bien que le nombre de malade du coronavirus soit en baisse au Cameroun, les organisateurs ont tenu à limiter le nombre de participants à 60 au maximum et à fournir à ces derniers des masques de protection, qui seront exigés pendant la durée du sommet. « Nous prendrons également soin de faire respecter la distanciation sociale et de mettre à la disposition des participants des gels hydroalcooliques », précise le président de l'association des blogueurs du Cameroun.

Il convient de relever qu'au regard de la montée en puissance de ce secteur au Cameroun, les blogueurs sont de plus en plus sollicités autant par des entreprises que par les institutions gouvernementales pour des couvertures d'événements, des partenariats et bien d'autres événements « C'est partant de ce constat que l'année dernière, nous avons pensé réunir les blogueurs camerounais autour d'un événement pour qu'ensemble nous prenions un certain nombre de résolutions qui viendraient encadrer ce secteur », a indiqué Fotso Fankam avant de reconnaitre que cela « ... n'est pas forcément signe que le secteur se porte bien. Cependant ça permet de mettre les garde-fous pour éviter certaines dérives ».

Malgré le contexte sanitaire actuel, l'association des blogueurs du Cameroun a néanmoins prévu pour cette fin d'année un atelier de renforcement des capacités des fact-checkeurs et agences de fact-checking, en partenariat avec l'Unesco.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.