Sénégal: Projet immobilier Dakar First ou « Pékin Sénégalais » - 67 villas et cinq tours de 30 étages à Diamniadio dans 22 mois

20 Novembre 2020

Le Président de la République, Macky Sall, a posé, hier, la première pierre du complexe immobilier Dakar First. Ce projet, d'un coût de 207 milliards de FCfa, va construire 67 villas particulières, cinq tours de 30 étages chacune dans 22 mois.

La réalisation des infrastructures de dernière génération s'enchaîne à Diamniadio. Le Président de la République, Macky Sall, a procédé, hier, à la pose de la première pierre du projet Dakar First d'un coût de 207 milliards de FCfa.

Il sera réalisé entre le complexe sportif Dakar Arena et l'Institut de recherche en santé de surveillance épidémiologique et de formation (Iressef).

Dans 22 mois, 67 villas particulières sortiront de terre, de même que 5 tours au design futuriste dotées de 30 étages chacune (600 appartements).

Cela fait un total de 667 logements répartis entre villas et appartements de standing. Il est aussi prévu, dans ce projet porté par la société sénégalaise S&S Industrial Company Limited et son partenaire technique chinois Guangxi Investment Group, des plateformes commerciales et de loisirs associés aux espaces verts.

Déjà, le site est surplombé de grues. Après avoir posé symboliquement la première pierre, le chef de l'État a donné rendez-vous aux promoteurs pour l'inauguration des logements dans 22 mois, notamment en juillet 2022.

Macky Sall s'estfélicité de l'exécution des travaux dans le respect des paramètres de sécurité et de sûreté et en «mode Fast track». «Cela est possible et ne limitons pas nos ambitions», a-t-il encouragé.

Ce projet va aussi permettre la création d'emplois. Le Président a positivement apprécié le fait que Dakar First va générer 3000 emplois dont 1000 permanents et 2000 temporaires avec un volet important de formation et de transfert de technologies.

Macky Sall a également relevé que le lancement des travaux du complexe immobilier Dakar First s'inscrit dans la dynamique initiée à Diamniadio.

Il a ainsi rappelé que sur ce site, il y avait,«au début de l'aventure, une vision et un terrain quasiment vague juste agrémenté de quelques installations sommaires».

«La vision, c'était de faire de Diamniadio un nouveau pôle urbain doté de structures modernes d'habitat de travail, d'éducation, de formation, de sciences, de technologie et de loisir ; le tout dans un cadre convivial et à dimension humaine.

En 7 ans,cette vision a donné corps et âme au site avec les infrastructures qui constituent aujourd'hui le cœur battant du pôle urbain de Diamniadio», a-t-il affirmé.

Pourlui, la vocation de Diamniadio n'est pas d'être «une simple annexe de Dakar». Ville carrefour à 15 kilomètres de l'Aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd), desservie par une autoroute et bientôt par le Train express régional (Ter), le Président Sall a réitéréque ladite localité est un relais unique entre Dakar et le pays profond.

Revenant sur le lancement du Programme des 100.000 logements de l'État, Macky Sall a déclaré qu'il y a encore de la place et des opportunités pour tous. «Notre vision est claire et notre ambition est grande pour le Sénégal.

Au service de cette vision, de cette ambition, nous devons toujours rester dans le temps de l'action parce que c'est celui de la performance et du résultat, le temps utile pour les générations actuelles et futures», a-t-il renchéri.

«Diamniadio doit être un lieu d'accueil convivial»

Compte tenu de la particularité de Diamniadio, Macky Sall est d'avis que tous les projets de cette ville doivent s'inspirer des meilleures pratiques urbaines alliant les nécessités de la modernité aux exigences dela durabilité.

«Diamniadio ne doit pas être qu'une agglomération de fer de béton et de verre. Cette ville doit être un lieu d'accueil convivial,une ville studieuse et joyeuse, qui respire», a poursuivi le chef de l'État qui tient particulièrement au standing de Diamniadio, ville verte. D'où le sens du projet d'aménagement paysager pour donner une touche écologique à la ville.

Pour cela,il a réitéré sa directive pour que chaque arbre coupé dans la zone, dans un projet, soit remplacé par deux autres.

Il a, à cet effet, invité le Délégué général à la promotion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac rose, Diène Farba Sarr,àla faire respecter en plus de la sauvegarde du baobab qui est notre emblème national.

Pour initier le pôle urbain de Diamniadio,a poursuivi le Président de la République, «l'État a fait œuvre pionnière en investissant massivement dans la construction d'infrastructures structurantes».

Maintenant dans le Plan d'actions prioritaires 2 du Pse (Pap 2), il a assuré que le gouvernement veut faire davantage place au secteur privé qui prend le relais comme promoteur, investisseur et développeur, à l'image de ce projet immobilier.

Une usine de verrerie installée sur le site

Pour plus d'efficacité, mais aussi dans le transfert de technologies, une usine de verrerie est déjà installée sur le site pour accompagner le projet.

Le Président de la République a noté, avec une grande satisfaction, que des matériaux comme les vitres et l'aluminium nécessaires à la réalisation du projet seront produits par une antenne déjà installée à Diamniadio.

Le président fondateur de la société sénégalaise S&S Industrial Company Limited, Pape Sall, promoteur du projet avec ses partenaires chinois, a indiqué que Dakar First est l'un des projets les plus ambitieux du continent.

Pour cela, même s'il reconnait que cela n'a pas été facile de faire venir les partenaires deGuangxi investment group, leader dans le secteur du développement immobilier et classé parmi les 100 meilleures entreprises chinoises, ces derniers ont fini par s'engager à financer ce projet qu'il appelle le «Pékin sénégalais». Selon lui, c'est la dernière technologie utilisée dans la construction en Chine.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.