Cameroun: Création des richesses et des emplois - Le REPEC sensibilise sur l'économie circulaire

20 Novembre 2020

Le séminaire de sensibilisation organisé par le réseau parlementaire pour l'économie circulaire ce 18 novembre avait pour but de sensibiliser les acteurs sur les biens fondés de l'économie circulaire.

Face à la chute des économies mondiales due à la pandémie du coronavirus, il est impératif pour les états de trouver des solutions rapides. Dans ce sens, le réseau parlementaire pour l'économie circulaire propose comme solution magique l'effectivité de la mise en place de l'économie circulaire. Une solution qui d'après le président du REPEC l'honorable Ngala Gérard Ndombang, vient promouvoir la justice économique, faciliter les échanges entre parlementaires et mettre en place un cadre de formation dans les exécutifs municipaux afin d'autonomiser les mairies.

Le séminaire qui s'est tenu dans un contexte national et mondial, se présence comme une riposte supplémentaire face à la chute des économies dans le monde. Il est question d'encourager les partenaires à investir dans l'économie circulaire au Cameroun afin de créer de nombreux emplois pour les jeunes « nous voulons utiliser notre matière première au Cameroun. Les déchets ne doivent plus être transformés pour fabriquer des produits qui seront réutilisés. Tous ceci c'est pour créer des emplois et ça passera forcement par l'autonomisation des mairies » fait savoir le président du REPEC.

Pour faciliter le plaidoyer pour la mise en place effective de cette solution, le représentant du président de l'assemblée nationale a recommandé aux membres du REPEC, la création de nombreuses pme. D'autres paramètres sont également à prendre en compte à l'instar de l'élimination des déchets d'Equipements électriques et électroniques, la collecte et la gestion des déchets ménagers au Cameroun , le rôle du secteur bancaire dans la promotion de l'économie circulaire et la production des industries brassicoles et la distribution des produits finis.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.