Sénégal: L'OQSF déploie toutes ses énergies pour privilégier la médiation dans le règlement des contentieux financiers, selon Banda Diop

L'Observatoire de la qualité des services financiers du Sénégal (OQSF) déploie toutes ses énergies pour privilégier la médiation et la concertation pour anticiper sur les conflits aux services financiers et aux assurances, a affirmé Banda Diop, médiateur des banques, des services financiers décentralisés et des services financiers de la poste dans cette structure.

'Au niveau de l'OQSF, nous déployons toutes ses énergies à anticiper, à inviter toutes les parties prenantes, les usagers des secteurs privé et public, surtout par rapport aux banques et aux assurances, de privilégier la concertation, la médiation. Et pour cela, nous travaillons en parfaite intelligence avec toutes les structures bancaires et celles qui font dans l'assurance", a dit M. Diop.

Selon lui, l'OQSF a, pour ce faire, eu des interlocuteurs dans les services qualité ou juridiques pour anticiper sur d'éventuels conflits ou différends. Ce qui, à l'en croire, a permis d'obtenir des résultats satisfaisants dans la résolution des problèmes.

"Par rapport aux dossiers traités , nous sommes parvenus à avoir un taux de satisfaction de 90%", s'est réjoui Banda Diop qui, avec sa collègue, Coura Sèye, experte bancaire, représentait le secrétaire exécutif de l'OQSF, Habib Ndao, à la session de formation sur la médiation, à l'initiative du Haut conseil du dialogue social (HCDS) et qui a pris fin jeudi à Saly-Portudal (Mbour, ouest).

Il a indiqué que cet exercice leur a permis de mieux appréhender le rôle important de la médiation, de la réconciliation, mais surtout celui du dialogue social au niveau des Etats qui sont aujourd'hui sujets à de nombreux problèmes et phénomènes sociaux.

Saluant l'initiative de la présidente du HCDS, Innocence Ntap Ndiaye qui a fait la mise en place de comités de dialogue social au niveau des différents secteurs d'activité, M. Diop a fait savoir que l'Etat du Sénégal à travers l'OQSF a mis en place deux types de médiation : une médiature pour les services financiers décentralisés, les banques et les services financiers de la poste et une autre pour les assurances.

"Beaucoup de contentieux qui remontent au niveau des instances judiciaires peuvent trouver un dénouement dans le dialogue, la concertation, la conciliation ou la médiation", a fait remarquer Banda Diop.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.