Burkina Faso: La NAFA et l'UPC s'unissent pour une victoire « éclatante » au Sanguié.

20 Novembre 2020

La Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) a tenu son dernier meeting, le vendredi 20 novembre 2020 à Réo. Le parti qui présente des listes communes avec l'Union pour le progrès et le changement (UPC) a appelé ses militants à voter Zéphirin à la présidentielle.

C'est le terrain communal de Réo qui a accueilli le meeting marquant la fin de la campagne pour la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), dans le cadre des élections couplées du 22 novembre au Burkina Faso. Le meeting a été organisé avec son allié, l'Union pour le progrès et changement (UPC) dans l'après-midi du vendredi 20 novembre. Le stade a été pris d'assaut par les militants et sympathisants des deux partis politiques venus des 10 communes de la province du Sanguié.

Le candidat, premier titulaire sur la liste commune NAFA-UPC dans le Sanguié, Anicet Bazié, député à l'Assemblée nationale, a fait savoir que les Burkinabè ont assez souffert pendant les cinq dernières années. « Il est temps d'abréger ces souffrances qui n'ont que trop durer sous le régime du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) » a-t-il précisé. Il a demandé aux populations de ne pas se laisser tromper par ceux qui, dit-il, viennent leur proposer des billets de banques en échange de voix.

« Si quelqu'un vous donne de l'argent, prenez car c'est l'argent du contribuable burkinabè. Mais le jour de l'élection pensez à votre avenir avant de voter » a-t-il indiqué. Concernant l'alliance avec l'UPC, a fait savoir le député, elle s'explique par l'objectif commun poursuivi par les leaders des deux formations politiques, à savoir le « vrai » changement. Pour le représentant de l'UPC, Frédéric Bationo, avec la liste commune, l'UPC et son allié peuvent remporter les deux sièges de députés à pourvoir dans la province du Sanguié. Insistant sur l'achat des voix, il a dit ceci : « Protégez ce que vous avez semé depuis ces trois semaines afin que ces semences germent bien le 22 novembre 2020 ». Les représentants des chefs coutumiers, des jeunes tout comme la porte-parole des femmes, ont tour à tour réaffirmé leur « ferme » engagement à voter en plus des législatives, en faveur de Zéphirin Diabré à la présidentielle.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.