Cote d'Ivoire: Transport/Projet de budget 2021 - Amadou Koné mise dans l'investissement

21 Novembre 2020

Le Ministre Amadou Koné est déterminé à poursuivre les chantiers de modernisation et de professionnalisation dans le secteur des transports. Face aux députés membres de la commission des affaires économiques et financières, le vendredi 20 novembre 2020, dans le cadre de la présentation du budget programme 2021 de son département, le Ministre des Transports s'est montré convaincant.

Dans sa présentation, Amadou Koné, accompagné du Ministère en charge du Budget, Moussa Sanogo, a évalué le budget 2021 de son département à un montant global de 57,605 milliards FCFA, reparti en trois programmes. A savoir, le programme Administration Générale qui représente 4 %, le programme transport terrestre 56 % et le programme aérien avec 40 %.

Par ailleurs, il a précisé que 78% de ce budget est exclusivement réservé aux investissements. Il s'agit entre autres, de la réalisation des travaux du Métro d'Abidjan, la réhabilitation et la modernisation de cinq aérodromes à l'intérieur du pays, la professionnalisation des transporteurs et des conducteurs, le renforcement des dispositifs liés à la sécurité routière, la mobilité et la gestion intelligente du trafic à Abidjan. « Comparativement à l'année dernière, ce budget a été augmenté d'environ 21 % pour nous permettre de supporter les impacts négatifs de la COVID 19, ensuite relancer les différents secteurs de transport et poursuivre les projets importants », a insisté Amadou Koné.

Après son exposé, le Ministre des Transports a répondu de manière claire et précise aux question et préoccupations des parlementaires. Ainsi, le budget 2021 du Ministère des Transports a été adopté à l'unanimité des députés présents.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.