Togo: Le catalyseur des investissements européens au pays

21 Novembre 2020

L'assemblée générale mixte de la Chambre de commerce européenne au Togo (CCET / Eurocham-Togo) s'est déroulée vendredi.

La CCET, créée il y a 18 mois, regroupe 40 entreprises européennes présentes au Togo et des sociétés togolaises ayant une relation économique avec les pays de l'Union européenne.

Sa vocation première est de faciliter le développement économique de ses membres, mais également de stimuler les investissements en provenance de l'UE.

La Chambre est dirigée par Charles Kokouvi Gafan.

Les travaux se sont déroulés en présence des ambassadeurs de France, Jocelyne Caballero, d'Allemagne, Matthias Veltin, et de l'Union européenne, Joaquin Tasso Vilallonga.

Pour ce dernier, la CEET-Eurocham 'est un catalyseur des investissements européens et leader du dialogue entre le secteur privé, le gouvernement, l'Union Européenne et ses Etats Membres. C'est un acteur incontournable dans les prises de décisions sur les réformes et l'amélioration du climat des affaires'.

'Il est indéniable que la Chambre est devenue un partenaire du gouvernement et mieux, ce partenariat s'est fait encore plus ressentir, lors de la riposte contre la pandémie due au Coronavirus. En effet, la Chambre ainsi que ses membres individuellement ont apporté leurs soutien aux actions de solidarité nationale et économique des autorités à travers le Comité national de gestion de la riposte au Covid-19', a déclaré pour sa part Charles Gafan.

Lors de son assemblée, les participants ont adopté une modification des statuts ainsi que le règlement intérieur. Elle a également accueilli de nouveaux membres.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.