Togo: 'Un accès sans entrave à l'internet'

21 Novembre 2020

Le Parlement de la Cédéao a achevé samedi ses travaux délocalisés à Lomé en demandant aux pays membres de créer un environnement d'apprentissage numérique 'avec un accès sans entrave à l'internet'.

Le thème de la rencontre était consacré à l'intégration des nouvelles technologies dans l'éducation et la formation; une nécessité mise en lumière par la pandémie.

De nombreuses écoles et universités ont du fermer leurs portes pour freiner la propagation du coronavirus.

Mais l'instauration de cours en ligne n'est pas évidente.

L'accès 'sans entrave à internet', comme le mentionne le Parlement communautaire, est une évidence. Il faut des débits de qualité et des coûts de connexion accessibles au plus grand nombre.

Mail y a un autre problème. Peu d'étudiants ont les moyens de se payer un PC. Les gouvernements pourraient proposer des aides pour l'acquisition des équipements et demander l'aide de partenaires étrangers.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.