Cote d'Ivoire: Guillaume Soro désormais indésirable sur le sol français

Où se trouve actuellement Guillaume Soro ? La question se pose après la petite phrase lâchée hier par Emmanuel Macron dans « Jeune Afrique » : « Je crois qu'il n'est plus en France », a dit à son propos le président français. L'entourage de l'ancien Premier ministre ivoirien n'a pas voulu en dire plus. Ce qui est sûr, c'est que la France ne veut plus de lui sur son territoire.

Guillaume Soro est désormais indésirable sur le sol français. Emmanuel Macron l'a clairement notifié hier dans l'interview qu'il a accordé à nos confrères de Jeune Afrique : « Il n'a pas à créer le désordre et sa présence n'est pas souhaitée, sur notre territoire, tant qu'il se comportera de cette manière », a dit le président français en référence à l'appel à l'insurrection en Côte d'Ivoire lancé le 4 novembre 2020 depuis la France par l'ancien Premier ministre ivoirien.

Colère des autorités ivoiriennes

Un appel qui avait suscité la colère des autorités ivoiriennes. Abidjan avait demandé à Paris de réagir. Dans l'entourage du président français, on expliquait alors avoir fait passer un message à Guillaume Soro, l'appelant « à ne pas confondre opposition politique et coup d'Etat ». Mais les autorités françaises sont visiblement allées plus loin. Elles auraient demandé à l'ancien chef rebelle de quitter le sol français. Ce qu'il aurait fait.

Mandats d'arrêt

Questions : que se passerait-il si Guillaume Soro venait à regagner la France ? Pourrait-il être arrêté ? Selon un document que RFI s'est procuré, la justice ivoirienne a en tout cas transmis ce mercredi aux autorités françaises des mandats d'arrêts contre Guillaume Soro et trois de ses proches qui résideraient en France. Parmi eux, Moussa Touré, son directeur de communication et Abdoulaye Fofana, son aide de camp.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.