Gabon: MEN/UNESCO - Clôture de l'atelier de restitution des données

21 Novembre 2020

Sous l'impulsion de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation (UNESCO), le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, du Transfert des technologies, de l'Education nationale, chargé de la Formation civique a organisé, le samedi 14 novembre dernier, dans la salle des professeurs du lycée nationale Léon-Mba, un atelier de restitution des données de l'annuaire statistique 2018/2019 du secteur éducation. Celui-ci a eu lieu dans le cadre du processus du projet d'appui à la production des statistiques basiques et à l'élaboration du plan sectoriel de l'éducation au Gabon.

Essentiellement basées sur l'exercice de l'analyse des statistiques annuaires de la période 2018-2019, les activités de l'atelier de restitution des données se sont déroulées dans un aspect de concentration de guépard, sous le respect strict des normes sanitaires. Suivant le procédé d'un chronogramme établi, cette journée a connu " l'élaboration du PowerPoint de la cérémonie de présentation et remise officielle de l'annuaire statistique 2018/2019 ".

D'importantes interventions de la part des membres représentants de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation (UNESCO), impulseurs de cet atelier, et de quelques experts de la Direction générale des statistiques, de la planification et de la prospective. « Les activités étaient spécialement axées sur le calcul des identifications des indicateurs et sur le calcul des principaux chiffres et indicateurs selon les variables », exprime Guy Mintsa Obame, Chef de service Traitement informatique à la Direction générale des statistiques, de la planification et de la prospective du ministère de l'Education nationale.

Débuté à environ 10 heures, au sein d'une salle réservée aux enseignants du lycée nationale Léon-Mba, l'atelier de restitution des données de l'annuaire statistique du secteur éducation a réuni de nombreux représentants accrédités des différents sous-secteurs de l'éducation au Gabon. Ce sont donc les membres de neuf (9) sous-secteurs de la formation et de l'éducation qui ont travaillé aux côtés des membres organisateurs et affiliés. Il s'agit notamment des sous-secteurs crèche-garderie des affaires sociales, préscolaire des affaires sociales, pré-primaire, primaire, secondaire et général du ministère de l'Education nationale, enseignement technique et professionnel, alphabétisation, enseignement supérieur, la formation professionnelle de l'économie et les écoles normales des instituteurs.

Les membres de ces sous-secteurs de l'éducation, ayant pris part à l'atelier dans son ensemble et ayant été formés, s'en réjouissent des connaissances acquises durant cette session. « Dans cet atelier nous avons appris beaucoup de choses en ce qui nous concerne. À direction de l'éducation préscolaire, nous n'avons pas l'habitude de faire ce genre de travail dans notre département. En terme de formation, nous avons beaucoup gagné depuis que nous nous sommes embarqués dans ce projet. Les conclusions de cet atelier nous ont donc permis de rentrer en possession des outils dans le cadre du calcul des indicateurs », se réjouit Felix Loutabou Sitou, Inspecteur de l'éducation préscolaire, référant du ministère des Affaires sociales.

Tout une panoplie d'indicateurs, pouvant aider les décideurs à leur prise de décision, a fait objet d'éléments démonstratifs au cours de la séance. Notamment le calcul des taux près de scolarisation au primaire qui s'élève à 142,7% ", les taux d'achèvement, les coefficients d'efficacité (de manière pratique) et les taux nets.

« Nous pouvons dire que les résultats de cet atelier ont été atteints. Ces indicateurs seront présentés aux principales autorités concernées, afin de les aider à prendre de meilleurs décisions. On peut observer dans la salle, la présence de nombreux participants représentant tous les sous-secteurs de l'éducation. C'est pour qu'ensemble puissions voir le fonctionnement du système éducatif gabonais », indique Patrick Allogho Ebang, Directeur Général Adjoint des statistiques, de la planification et de la prospective.

Les activités de cet atelier sont entreprises depuis le 10 novembre 2020, avant de s'achever ce samedi 14 novembre. Au terme de ces activités, une analyse de toutes les données a été faite dans le but d'élaborer le document qu'utilisera le ministre de l'éducation nationale, pour la présentation officielle de l'annuaire statistique 2018/2019. Rappelons qu'au cours des années précédentes, avec les responsables provinciaux des statistiques, il y a eu des ateliers similaires de conception des outils de collecte, puis la phase de terrain et la validation technique des données.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.