Cote d'Ivoire: Bondoukou - 552 instituteurs stagiaires du Cafop en formation dans 57 écoles primaires

21 Novembre 2020

Après un an de formation, 552 instituteurs stagiaires du Cafop de Bondoukou vont être confrontés à la réalité du terrain. Dans le cadre de la réforme des Centres d'apprentissage et de formation pédagogique, ces futurs instituteurs ont été envoyés dans 57 écoles primaires de Bondoukou dites écoles d'apprentissage.

« Il s'agit d'un stage en tutelle de 5 mois durant lesquels ils vont travailler avec des maîtres d'application en classe, avant de revenir au Cafop pour achever leur formation de 2 ans. Désormais, nous mettons l'accent sur la formation par compétences, avec le savoir-être et la savoir-faire à travers des modules », a précisé le directeur du Cafop de Bondoukou, Ouattara Mamadou, lors d'une cérémonie organisée, le 20 novembre, dans son centre. Selon lui, ce stage va se dérouler du 23 novembre au 16 juin. « Conjuguons nos efforts pour préparer la relève. Soyons solidaires pour aider ces élèves-maîtres à réussir leur formation », a plaidé le directeur du Cafop de Bondoukou auprès des encadreurs ( professeurs, conseillers pédagogiques, directeurs d'écoles primaires, maîtres d'application...) .

« Vous avez entre vos mains l'avenir de vos futurs collègues qui vont vous remplacer et l'avenir de la Côte d'Ivoire », a déclaré le directeur régional de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle (Drenetfp), Traoré Tiégoué, qui a présidé cette rencontre. Aux élèves maîtres, il a demandé de s'approprier les valeurs de discipline, de rigueur, de ponctualité, de sérieux au travail ...pour rester dans la dynamique de l' "Ivoirien nouveau" prôné par le Chef de l'État, Alassane Ouattara.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.