Cote d'Ivoire: Assemblée nationale - Le budget-programmes du ministère des ressources animales et halieutiques adopté

21 Novembre 2020

Les députés membres de la Commission des affaires économique et financières (Caef) ont adopté le vendredi 20 novembre 2020, le budget-programmes du ministère des Ressources animales et halieutiques présenté par Moussa Dosso.

D'un montant global de 33 milliards 965 millions 814 mille 880 FCfa, ce budget-programmes permettra, au cours de l'année 2021, de développer une administration moderne et performante, d'accroître la production nationale de viande, de lait, de produits dérivés et surtout d'améliorer le revenu des éleveurs par la modernisation des élevages.

Moussa Dosso a, en outre, souligné que son département ministériel ambitionne d'assurer une gestion durable et non conflictuelle des ressources halieutiques, et de mettre aux normes l'environnement sanitaire des animaux et garantir la sécurité sanitaire des denrées alimentaires d'origine animale.

En effet, la mise en œuvre effective de ces objectifs globaux permettra, à n'en point douter, au ministère des Ressources animales et halieutiques et au gouvernement, selon Moussa Dosso, d'avoir une administration performante auréolée par les capacités renforcées des acteurs du développement des secteurs de l'élevage et halieutique, l'amélioration de la productivité et la compétitivité des filières animales. Cela permettra également de réduire les conflits éleveurs-agriculteurs et les conflits autour de l'exploitation des plans d'eaux.

Ce budget est réparti comme suit : 6 265 328 490 de FCfa sont destinés aux salaires et traitements du personnel; 3 999 328 644 de FCfa pour les biens et services; 577 524 458 de FCfa pour les transferts et 23 132 633 215 de FCfa consacrés aux investissements.

A noter que 14 milliards 100 millions 364 mille 880 FCfa sont apportés par les ressources propres de l'Etat soit 41,51% et 19 milliards 865 millions 450 mille Fcfa constituent la part des bailleurs de fonds, soit 58,49% du budget global 2021.

Le budget du ministère des Ressources animales et halieutiques s'articule autour de quatre grands axes à savoir : l'Administration générale, le Développement de l'élevage, la Gestion durable des ressources halieutiques et l'Amélioration de la santé animale, du bien-être animal et de l'hygiène publique vétérinaire.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.