Afrique de l'Ouest: Tournoi UFOA U20 - Les lionceaux accrochés d'entrée

21 Novembre 2020

L'équipe du Sénégal U20 été accrochée (1-1-) par la Sierra Leone, en match d'ouverture du tournoi de la zone A qualificatif pour la Coupe d'Afrique de la catégorie. Les Lionceaux abordent demain dimanche la deuxième journée avec le derby qui va les opposer à la Gambie.

Face à la Sierra Leone en ouverture, les coéquipiers de Dion Lopy, ont eu un départ poussif. Malgré une timide entame, les protégés de Youssouph Dabo avaient semblé prendre la mesure de l'adversaire en première période. Très actif en attaque, Samba Diallo et Libasse Gueye vont multiplier les assauts mais pêcheront dans la finition.

À l'image de ce long rush réussi et mal conclu par Libasse Guéye (29ème min). A la reprise, les partenaires de Abdou Konté vont prendre plus de confiance et parviennent à surprendre les Lionceaux. C'est leur attaquant Abu Musa qui profitera d'un centre venu du flanc droit et ensuite d'une faute de main du gardien Boubacar Fall pour envoyer le ballon au fond des filets (58e). Les Lions vont réagir et multiplier les assauts dans le camp sierra Léonais. L'arrière gauche du Sénégal, Biram Diaw donne le bon tempo grâce à son jeu offensif. Les Lionceaux dominent et parviennent à égaliser à la 70e minute suite tir tendu repoussé par le portier. Mais Samba Diallo va surgir pour faire trembler les filets et égaliser.

Dominatrice, l'équipe du Sénégal peine pour aggraver la marque et devrait se contenter du nul. Le Sénégal retrouvera demain, dimanche, la Gambie exemptée de la première journée de la poule A. Une rencontre qui sera décisif pour une place en finale du tournoi sous régional qualificatif pour la prochaine CAN en Mauritanie.

YOUSSOU DABO COACH DES LIONCEAUX «L'équipe sierra-léonaise est très bien organisée»

«Ça était un match difficile. En face, on avait l'équipe du Sierra Léonais très bien organisée. Au départ, on voyait qu'ils avaient le même système que nous avec un milieu à trois en jouant une sentinelle et deux relayeurs. Mais, c'est une équipe qui ne sortait pas beaucoup pour venir nous chercher. Après, il fallait mettre cette variante et de basculer en 3-4-3 pour justement étirer cette équipe sur la largeur. On l'a réussi mais je pense qu'on était parfois trop dans la précipitation. On voulait trop aller en ne respectant pas les circuits nécessaires. Or, l'adversaire est en bloc bas, il faut surtout éviter de partir dans la profondeur parce qu'il n'y en a pas.

À l'intérieur du jeu comme je l'ai dit aux garçons, il fallait juste insister sur le jeu au sol. Maintenant, si on arrive à les fixer sur un côté, le renversement va se faire sur du jeu long, forcément en l'air. Un moment, on a réussi surtout avec Birame (Diaw) qui était très disponible. Mais je pense qu'à un moment, sur le plan athlétique on était en difficulté avec beaucoup de joueurs qui manquaient de rythme. C'est normal, il y a eu un long arrêt mais ce n'est pas une excuse. Il faut se remobiliser, garder les choses positives parce qu'il y en a eu quand même et repartir pour bien aborder le deuxième match dimanche contre la Gambie.»

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.