Afrique: Emigration clandestine - 59 candidats dont 18 femmes et un mineur arrêtés à Joal, une pirogue échoue au maroc

21 Novembre 2020

59 candidats de diverses nationalités en partance pour l'Espagne de manière irrégulière ont été arrêtés par la brigade de Joal. Parmi eux, il y'a 18 femmes et un mineur. L'information est contenue dans un communiqué de la Gendarmerie Nationale parvenue à notre Rédaction hier, vendredi 20 novembre. Une pirogue avec son bord des Sénégalais et des ressortissants de la sous-région a aussi échoué au Maroc.

Les morts en mer et autres rapatriements, n'ont pas découragé les candidats à l'émigration illégale. Ils continuent de prendre des embarcations de fortune pour rallier l'Espagne. A travers un communiqué parvenu à la rédaction hier, vendredi 20 novembre, la Gendarmerie Nationale informe que «dans le cadre du dispositif de lutte contre l'émigration clandestine mis en place par le Haut commandement de la Gendarmerie, la brigade de Joal a procédé, jeudi vers 03h du matin à l'interpellation de 59 personnes dont 52 migrants 02 organisateurs et 05 personnes présumées complices, impliqués dans une affaire d'émigration clandestine à Mbaling».

Selon la même source, «les investigations menées sous la conduite du commandant la compagnie de gendarmerie de Mbour, capitaine Christelle Pauline Kantoussan ont permis de mettre la main sur le véhicule qui transportait les migrants clandestins vers leur lieu d'embarquement ainsi que les complices qui les avaient logés dans une maison de transit à Mbaling». «Les candidats mis aux arrêts sont 44 Maliens, 6 Sénégalais, 1 Gambien et 1 Gabonais dont 18 femmes et un mineur. Ils étaient sur le point de prendre la mer dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 novembre 2020», souligne le document qui ajoute en outre que «la logistique destinée à l'organisation du voyage a fait l'objet de saisie.

L'enquête ouverte sous la direction du procureur près le tribunal d'instance de Mbour se poursuit. La Gendarmerie Nationale a également informé le comité national de lutte contre la traite des personnes et le trafic de migrants en vue d'apporter sa contribution à la prise en charge des migrants clandestins». La gendarmerie promet de faire la lumière sur cette affaire qui dit-elle, n'a pas encore livré tous ses secrets.

Par ailleurs, la Radios Futurs médias (Rfm) a annoncé aussi le chavirement d'une pirogue avec des migrants sénégalais et d'autres nationalités au Maroc. Il s'agit de 35 Sénégalais qui ont échoué au royaume chérifien. Ils seraient partis de Dakar à bord d'une embarcation d'une soixantaine de personnes. Les rescapés de l'aventure seront rapatriés par avion, soutient la radio.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.