Soudan: Ambassadeur de Tchad - La paix au Soudan signifie la stabilité dans la région

Khartoum — L'ambassadeur de Tchad au Soudan, M. Abdelkerim Koiboro, a affirmé la détermination de son pays à fournir tout ce qu'il peut pour la stabilité et la sécurité du Soudan après la signature de la paix, soulignant l'importance de soutenir le gouvernement de transition et les mouvements de lutte armée pour établir la paix et œuvrer pour la renaissance du Soudan.

Dans une déclaration à SUNA, il a déclaré que le pays du Tchad a joué le rôle de médiation conjointe pour soutenir la mise en œuvre de l'accord avec toutes les dispositions qu'il contenait, soulignant que la paix au Soudan est considérée comme la paix au Tchad, et la nécessité de soutenir continuellement les signataires pour mettre en œuvre l'accord le plus rapidement possible pour la restauration de la stabilité et la sécurité au Soudan et dans la région en général.

Il a salué les relations fortes entre les deux pays grâce aux liens historiques entre les peuples des deux pays, soulignant leurs efforts pour les développer, notamment à la lumière de l'application des quatre libertés entre les deux pays.

« Nous attendons la poursuite des échanges et des mouvements frontaliers entre les deux pays, en particulier après le retour des réfugiés », ajoute le diplomate tchadien.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.