Ile Maurice: Montagne-Longue - Le Mouvement pour le Progrès compte offrir une boîte aux lettres aux villageois

22 Novembre 2020

Faciliter le travail des facteurs. Voilà une idée originale que le Mouvement pour le Progrès du Village veut concrétiser.

Pour ce faire, le groupe envisage d'offrir une boîte aux lettres à chaque propriétaire de maison de Montagne-Longue. Bien sûr, s'il remporte la joute. «C'est un projet qui ne coûtera pas cher et qui sera réalisé dans les mois suivant notre éventuelle victoire», avance Satish Ramruttun, porte-parole de cette équipe.

Notre interlocuteur propose en outre que l'hôpital de Montagne- Longue devienne un centre hospitalier doté de tous les équipements nécessaires, et pas qu'un dispensaire. «Il y a quelques années, cet hôpital offrait plusieurs services. Mais aujourd'hui, alors que la population du village et des régions avoisinantes a grandi, il est regrettable de voir que des personnes, surtout nos aînés, doivent se rendre l'hôpital SSRN, qui est déjà engorgé.»

Par ailleurs, Satish Ramruttun se demande où en est-on avec le projet d'incinérateur dans le village. Pourtant, dit-il, il y a deux ans, une somme de Rs 1,5 million était prévue dans le budget pour la construction de cette infrastructure. Autre projet que tient à coeur l'ancien président du conseil de district est de relier le village de Vallée-des-Prêtres à celui de Montagne-Longue. Avec la route Terre-Rouge-Verdun, c'est un projet réalisable, dit-il. D'ajouter que ce sera un atout pour les villages de Montagne-Longue, Les Mariannes, Crève-Coeur, Vallée-des-Prêtres, Ste-Croix ou encore Le Hochet.

Au sujet du problème d'eau dont souffrent les villageois, Satish Ramruttun regrette que plusieurs camions-citernes ne disposent pas de boyaux assez longs pour remplir les réservoirs. Ou encore du fait que ces véhicules ne peuvent passer dans certains chemins. Le porte-parole du Mouvement pour le Progrès du Village fait un appel à la Central Water Authority pour remédier à la situation.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.