Togo: Les opérateurs contraints d'appliquer un tarif unifié

21 Novembre 2020

Sermonnés il y a quelques jours par l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes), les deux opérateurs mobile togolais ont décidé de revenir à des pratiques plus orthodoxes.

Le duopole TogoCel et Moov surfacturaient les SMS et les appels passés vers les réseaux concurrents. Une pratique bien connue, mais pas acceptable.

'L'application de l'unification tarifaire de tous nos profils clients sera effective à compter du 22 novembre 2020', a indique samedi le Groupe TogoCom.

Il y aura donc un tarif unifié. Un abonné à Moov pourra téléphoner ou envoyer un SMS vers un numéro du réseau TogoCel sans payer un prix gonflé.

La législation togolaise en matière de concurrence est particulièrement étoffée, et permet d'éviter efficacement les distorsions de marché.

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.