Congo-Kinshasa: Doc & Juris - Juristes et Scientifiques prêchent l'exercice du vrai Droit au pays

Dans l'une des salles de conférence du Kempisky Fleuve Congo Hôtel, ce vendredi 20 novembre 2020, il s'est tenu la première édition de la journée scientifique « Doc & Juris » considérée comme un haut lieu de savoir et de réflexion juridique en République Démocratique du Congo.

Initiée par les Professeurs Eberande Kolongele, Kabwa Kabwe et l'Avocat Bia Buetusiwa, la Journée Scientifique «Doc & Juris» poursuit comme objectif principal de réunir tous les juristes et scientifiques du droit autour d'une table, d'assembler tous leurs savoirs et critiques sur l'évolution du droit et d'en frayer une voie de progrès et d'effectivité. Pour cette première édition, a précisé l'Avocat au Barreau de Kinshasa/Gombe et Directeur de la Revue Doc & Juris, Bia Buetusiwa, le thème retenu était "20 ans de réformes des lois : Bilans, Perspectives et Développement de la RDC".

Jouant le rôle de modérateur général de cette journée, Bia Buetusiwa a émis le vœu de pérenniser l'organisation de cette activité qui contribuera, à coup sûr, au recadrage de ce que l'on peut qualifier "d'abus" et des réformes non constructives pour le pays. En compagnie des Professeurs Kolongele Eberande et Kabwa Kabwe, Bia Buetusiwa a expliqué que la revue « Doc & Juris » a été créée en 2012 et a connu, à ce jour, la publication de deux numéros palpables, respectivement en 2012 et 2016.

Au regard des circonstances rencontrées sur terrain et de l'urgence à contribuer au progrès et au respect du Droit comme science en RDC, les animateurs de cette structure ont résolu de muter vers le numérique par la publication d'articles scientifiques sur leur site www.doc&juris.com.

Appuyée par le Cabinet d'affaires OVKLAWFIRM dirigé par l'Avocat Harris Kalambaie, la Journée Scientifique « Doc & Juris » poursuit comme objectifs spécifiques l'exposition des secteurs phares qui ont été réformées, d'en dégager les causes et facteurs de réussite ou d'échec, de formuler des recommandations pour réussir les prochaines réformes et les modifications de certains textes existants, et de proposer une meilleure approche dans l'édiction des textes à venir. Etalée en deux parties, cette journée scientifique a traité des questions de droit civil, de procédure judiciaire et de droit des affaires.

Come back sur la journée scientifique

Dans le premier volet, il y a eu les interventions des Juges José-Marie Tasoki, Bienvenu Wane, Dieudonné Kaluba, des Avocats Gaston Kabwa, Vincent Kangulumba et du Conseiller à la Cour d'Appel Gaby Munganza. Tandis que pour le second volet, le Bâtonnier Coco Kayudi, les Avocats Patrick Bondonga et Kodjo Ndukuma, le DG de KBG Capital, Yves Kabongo, et Cédric Tombola, Chargé de mission de la CNSSAP, ont eux aussi contribué avec leurs expertises sur des sujets précis.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.