Madagascar: Christian Ntsay à Beloha - Du « Kaly Tsinjo » pour les plus démunis

PMB à Beloha Du « Kaly Tsinjo » pour les plus démunis.

Le Premier ministre est en tournée, depuis vendredi, dans le Sud du pays frappé par la crise de la malnutrition aiguë depuis quelques mois. Samedi dernier, Christian Ntsay a été dans le district de Beloha, de la région Androy. Ce district est au cœur du fléau qui touche actuellement la région. L'alerte a été donnée depuis quelques mois sur le phénomène du « kere » qui ravage le Sud, le chef du gouvernement a donc pris le relais après le passage du président de la République, qui lui, avait déjà sillonné une grande partie de la région Anosy et Androy pendant des jours pour être au chevet de la population locale souffrante. Une mobilisation qui est sans précédent pour l'exécutif, étant donné l'ampleur des dégâts causés par la famine et la sécheresse dans la région.

Réalités. Samedi, Christian Ntsay a ainsi apporté le projet « Kaly Tsinjo » pour les plus démunis à Beloha. « C'était juste une solution ponctuelle », selon le chef de gouvernement, pour atténuer l'impact de la sécheresse, avec des paquets alimentaires offerts gratuitement à la population locale. « Mais des actions durables seront à mettre en oeuvre », a promis le premier ministre. Et, pour résoudre le problème d'accès à l'eau potable dans l'Androy, des camions citernes vont être dépêchés dans la région, a signalé le service de presse de la primature.

L'extension du pipeline vers d'autres communes sera également envisagée, a-t-on toujours indiqué. Mais comme à Amboasary Sud vendredi dernier, le chef du gouvernement s'est adressé aux responsables locaux qui font face aux réalités locales. Il les a exhortés à « se coordonner, soit avec le pouvoir central, soit avec les partenaires techniques et financiers » qui sont à pieds d'œuvre dans les communautés afin d'être plus « efficaces » dans cet engagement du gouvernement à lutter contre la famine à Androy.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.