Congo-Kinshasa: Les émoluments de Joseph Kabila suscitent toujours la polémique

Les partisans de Félix Tshisekedi accusent la famille politique de Joseph Kabila de bloquer l'action de l'actuel pouvoir. Ils expliquent aussi que les ressources du pays ne sont pas orientées d'une manière efficiente. Ils citent notamment les frais que le gouvernement alloue à Joseph Kabila, comme pension spéciale au titre d'ancien président de la République. Pour eux, il faut les réduire.

La polémique, qui traîne depuis plus d'un an et demi, ne faiblit pas. Elle a été d'ailleurs accentuée suite à l'examen du projet de loi sur la reddition de comptes de l'exercice 2019.

Présenté par le ministre des Finances à l'Assemblée nationale, ce document avait révélé des dépassements budgétaires importants sur le crédit alloué à la présidence de la République.

Pour leur défense, les conseillers de Félix Tshisekedi expliquent que ces dépassements sont dus notamment aux budgets alloués à l'ancien président Joseph Kabila

Marcelin Bilomba, conseiller principal en Économie et Finances du chef de l'État, est plus clair : « Les indemnités de retraite de Joseph Kabila émargent sur des lignes budgétaires de la présidence de la République et elles sont payées sur la rubrique appelée Fonds spécial d'intervention. »

Ce que dément José Sele Yalaghuli, ministre des Finances. Selon lui, cet argent émarge plutôt au ministère du Budget. Mais il ne donne cependant aucun chiffre.

Depuis mars 2019, un document intitulé « Titre de paiement transféré à la Banque centrale du Congo » circule sur les réseaux sociaux. Il est mentionné que l'ancien chef de l'État devait recevoir 680 000 dollars pour le seul mois de février 2019. Ce qui énerve également les membres de la société civile.

680.000 $ c'est 8.500 fois le salaire mensuel d'un policier Congolais... quand il lui arrive d'être payé.

Pour Joseph Kabila, ce n'est qu'un petit bonus de fin du mois... pour services rendus à la Nation (massacres, viols, pillages, détournements, humiliations, impunité).

Le président national de l'Association congolaise pour l'accès à la justice, Georges Kapiamba, a par exemple appelé les députés nationaux à réduire ces frais de pension de retraite.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.