Cote d'Ivoire: Coulibaly Kinapina Blaise, maire de Tortiya - "Le RHPD , le PDCI, Billon, Kalil Konaté et moi"

Au cours d'un entretien avec la presse le vendredi 20 novembre 2020, Coulibaly Kinapina Blaise, maire de la commune de Tortiya , dans le département de Niakaramadougou, région du Hambol, a parlé de son engagement pour sa commune, des raisons de sa rupture d'avec le Pdci, et a renouvelé son engagement au Rhdp où il avait adhéré pour mieux servir les populations qui lui ont fait confiance.

Le maire Coulibaly Kinapina Blaise, a aussi exprimé sa reconnaissance à Kalil Konaté, président du conseil régional du Hambol, dont l'appui moral lui a été utile, après la conquête de la mairie, tandis qu'un cadre comme Jean Louis Billon ne l'avait pas soutenu comme il l'a reconnu lui-même dans un entretien à un média.

Par la suite, l'ex président du Conseil régional du Hambol qu'est Jean Louis Billon avait prétendu que le maire Pdci de Tortiya avait adhéré au Rhdp par contrainte et suite à des menaces.

«Je suis un Maire Rhdp et cela par conviction. Je ne connais personne qui m'ait soutenu, qui ait financé ma campagne. Je l'ai financée de A à Z par mes propres moyens, et par la suite après l'élection j'ai bénéficié du soutien précieux de mon aîné Kalil Konaté, le Président du Conseil régional du Hambol. Vous savez, certains adversaires avaient manœuvré pour que mon élection, et mon installation à la municipalité soit annulée pour une prétendue fraude, et là Monsieur Kalil Konaté a dit qu'il ne saurait manger de ce pain.

Par la suite, il a facilité notre adhésion au Rhdp et nous a conseillé de travailler ensemble. C'est ce que nous faisons aujourd'hui avec les cadres du Rhdp. Je le remercie d'ailleurs pour m'avoir confié le poste de coordinateur Régional de la Jeune du RHDP du Hambol. Un grand challenge que nous comptons relever grâce à son soutien.

Au départ, j'avais émis le vœu de me présenter en qualité de candidat Rhdp ou Indépendant. Quand j'en ai parlé à ma famille, mon père m'a dit qu'il a milité pendant toute sa vie au Pdci, et que ce serait un honneur pour lui, si j'acceptais de me présenter sous la bannière du Pdci.

Ça été un petit moment d'échanges, mais au final j'ai trouvé que je lui devais bien cet honneur là.

Nous avons ensuite rencontré le Général Ouassenan Koné qui a cautionné le projet, et je me suis présenté comme candidat Pdci.

Il y avait 6 candidats et moi je suis parti comme candidat Pdci. Quand j'ai gagné, je me suis rallié au Rhdp; j'ai annoncé publiquement que notre salut se trouvait au Rhdp. C'est moi qui ai forcé à rentrer au Rhdp. Le Rhdp ne m'a pas forcé à faire quoi que ce soit. J'ai même été parmi les premiers à le faire , et je l'ai fait librement », a témoigné Coulibaly Kinapina Blaise.

Réagissant aux allégations de Jean Louis Billon, secrétaire exécutif du Pdci chargé de la propagande ( dont il dit être victime de l'esprit et du message de propagande), le maire de Tortiya a dit : « Honnêtement, je pense que l'opposition manque d'arguments. Je me suis présenté en qualité de candidat Pdci. J'ai gagné et j'étais le seul candidat Pdci à avoir gagné dans tout le Nord de la Côte d'Ivoire. Le combat, je l'avais fait tout seul, sans Monsieur Billon, ni l'appui du Pdci comme il l'a reconnu lui-même. Plusieurs jours après les résultats et ma victoire, je n'ai reçu aucun sms, aucun appel, ni de Monsieur Billon, ni d'aucun autre organe ou responsable du Pdci. Pourtant je pensais avoir réalisé un petit exploit.

Cette situation m'a conforté dans l'idée selon laquelle le Pdci n'est pas le parti dans lequel je dois militer, par rapport au projet et à la vision de ma candidature : contribuer au développement de la Commune de Tortiya.

Tortiya une belle petite ville qui nous a vu grandir et qui en ce moment se meurt dans l'indifférence de tout le monde.

Le Président Alassane Ouattara a de grands projets de développement. Tortiya se trouve dans les petits papiers du président de la République et du gouvernement , qui ont fait énormément de choses en deux ans et qui ont promis le bitume cette année. Ce n'est pas au Pdci que j'aurais eu ce genre de choses. (... ) Jean Louis Billon est un monsieur que j'apprécie, que je respecte, mais que je ne connais pas du tout. Je l'ai jamais approché ni rencontré. Donc je ne sais pas sur quelle base, il affirme des choses me concernant, car nous n'avons jamais échangé.

D'ailleurs contrairement à ce que dit Monsieur Billon, l'électorat a Tortiya n'est pas Pdci. Quand je me suis présenté, l'électorat était bel et bien Rhdp. J'ai organisé un concert Pdci, j'ai prôné un discours Pdci. J'ai pris sur moi de financer les cartes de membres Pdci. Sur 4 ou 5 militants Pdci au départ , au moment des élections nous étions à peu près 500 , 600 militants et adhérents.

Il y'a ceux qui ont voté pour moi, tout simplement parce qu'ils croient en moi et il y'a ceux que j'ai réussi à retourner au Pdci.

Les populations nous suivent, elles nous ont suivi, car elles savent que nous avons fait notre adhésion de façon libre , avec leur accord en vue de créer les conditions d'un mieux être pour elles. Les résultats du scrutin présidentiel l'attestent avec 94 % des suffrages pour le candidat du Rhdp, le Président Alassane Ouattara, lors de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020. Je suis en parfaite harmonie avec les populations, qui ont voté à 78% pour une population électorale de 6.000 inscrits ».

Le maire a profité pour annoncer une tournée de remerciements auprès des populations, ainsi que des actions de sensibilisation pour la paix et la cohésion sociale entre les populations, même si la localité de Tortiya et le Hambol n'ont pas connu de tensions lors des élections du 31 octobre 2020.

Concernant les élections législatives à venir, Coulibaly Blaise a dit attendre la date du scrutin, avant de se prononcer.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.