Sénégal: Comité directeur du CNG - Le nouveau bureau réhabilite les arbitres suspendus

23 Novembre 2020

La grâce des arbitres, qui ont été sanctionnés la saison dernière, suite à un mouvement de grève, était attendue depuis quelques jours. La décision a été officiellement annoncée samedi, à l'occasion de la première réunion du comité directeur du Comité national de gestion de la lutte (Cng). Elle intervient quelques jours seulement après la baisse drastique des licences des promoteurs et des lutteurs.

Le nouveau bureau du Comité national de gestion de la lutte (Cng) a décidé de gracier «l'ensemble des acteurs, qui étaient sous le coup de sanction depuis la saison dernière». L'annonce, attendue depuis quelques jours, a été officiellement rendue publique samedi dernier, à l'occasion de la réunion de son comité directeur, à l'Arène nationale. La grâce concerne notamment les arbitres en grève la saison passée pour revendiquer de meilleures conditions de travail. Il s'agit de Sitor Ndour, Malick Ngom, Babacar Diop et Aboubacry Dramé. Le premier, sans doute le plus charismatique parmi les hommes de sifflet de la lutte, a été radié à vie et les deux autres ont été suspendus pour 5 ans. Quant à Aboubacry Dramé, il avait reçu une suspension de deux ans.

Avec cette grâce, ces arbitres pourront donc renouer avec le sifflet dès cette saison. La mesure intervient quelques jours seulement après l'annonce de la baisse drastique des licences des promoteurs et des lutteurs. Autant de décisions fortes qui visent à apaiser les tensions dans l'arène et à réunifier la famille de la lutte, en conformité avec les instructions du ministre des Sports, Matar Bâ.

Lors de la réunion du comité directeur, le président du Cng, Bira Sène, a annoncé la répartition prochaine des 5 millions FCfa issue du Fonds Covid-19, au profit de tous les acteurs impactés par la crise.

Les présidents des Comités régionaux de gestion (Crg) ont mis à profit cette première rencontre pour évoquer le manque de moyens auxquels ils sont confrontés dans leur mission d'organisation et de promotion de la lutte dans les régions. En réponse à cette vieille doléance, Bira Sène a dit prendre bonne note ; non sans souligner sa volonté de venir en aide aux Crg à travers des réserves additionnelles que ses collaborateurs et lui seront chargés de trouver. Le président du Cng a également révélé que le bureau sortant a laissé dans les caisses de l'instance dirigeante une somme de 10.991.369 de FCfa.

Les autres points importants au menu des discussions de la réunion ont trait à la sécurité et à la location de l'Arène nationale. Deux questions dont se plaignent souvent les organisateurs des combats et qui devraient faire l'objet d'un traitement particulier de la part du nouveau bureau.

Les membres du comité directeur n'ont pas manqué de se féliciter de la nomination de Bira Sène, un des leurs, comme président du Cng. Ils ont aussi exprimé leur gratitude au ministre des Sports, Matar Bâ, pour la confiance renouvelée.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.